Axis & Allies Naval Miniatures

LE FORUM
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire réelle et alternative.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Histoire réelle et alternative.   Lun 11 Avr - 18:17

J'aime l'Histoire pour ce qu'elle est. Mais comme les Anglo-saxons, j'aime à imaginer des what if, qui loin d'être improbables auraient influencé de bien des manières le cours du temps.

Histoire réelle :

En 1940, Churchill se montrait résolu à continuer la lutte et fortifiait les côtes anglaises, mais il ne cachait pas que sans l'aide américaine les britanniques succomberaient.
Beaucoup de conseillers militaires et navals conseillaient au président Roosevelt l'abandon de l'angleterre. Cependant, tous les instincts du président américain lui conseillaient la politique du soutien. Ainsi, de juin à octobre 1940 970 000 fusils, 200 500 revolvers, 87 500 mitrailleuses, 895 canons de 75 américains furent envoyés aux anglais. Roosevelt promait à Churchill 14 375 avions pour avril 1942. La neutralité américaine n'était alors plus qu'un mot face à l'Axe.

En juillet 1940, Churchill sollicita de l'Amérique le don de 50 vieux destroyers (contre-tourpilleurs) pour la défence de l'Angleterre contre les sous-marins allemands et une invasion prévue.... Les USA négocièrent alors avec l'Angleterre pour obtenir en contre-partie 8 bases militaires dans des possessions britanniques depuis Terre-Neuve jusqu'à la Guyane contre l'échange des destroyers. Cela permettait à l'amiral américain Stark de certifier, en son âme et conscience, la défense côtière de l'amérique face aux allemands et italiens. Churchill céda bien que ce sordide marché lui déplu. Il obtient néanmoins que les bases des Bermudes et de Terre-Neuve furent "des dons librement offerts et joyeusement reçus". De la politique....
Cependant, pour les isolationnistes américains la non intervention en europe restait le seul moyen de sauver du conflit le continent américain.

Tant que l'Angleterre conservait la maîtrise des mers toute conquête continentale restait aléatoire, précaire et vaine pour les allemands. le 22 juin 1941, anniversaire du jour où l'armée de Napoléon avait passé le Niemen, le führer envahit la Russie. Son but fut alors de paralyser l'Urss et de l'amener à la capitulation en saisissant ses régions vitales. Cette invasion, avortée dès juillet, fit de Staline l'allié de l'Occident.

Dès que la seconde guerre mondiale éclata le Japon se divisa en un parti de guerre favorable à l'Axe et un parti de paix que soutenait l'empereur.
L'objectif des USA fut alors par des pressions économiques d'empêcher l'entrée en guerre du Japon aux côtés de l'allemagne et l'arrêt de la guerre en chine.
Au début, une menace d'embargo suffit à maintenir pendant la première moitié de 1940 un gouvernement japonais modéré en place. Mais les succès allemands enflammèrent à nouveaux les espoirs militaires des nippons expenssionnistes. Vis à vis de la France le Japon força les choses : des bases furent ainsi cèdées sous la pression par l'Etat Français en Indochine.

De son côté Hitler encouragea les japonais à saisir Singapoor. En juillet 1941, le prince Konoyé, le ministre Matsuoka et le Gl Tojo ratifièrent les plans qui allaient amener à la guerre avec les Etats-Unis : l'attaque sur Pearl Habor.
Konoyé voulut rencontrer Roosevelt à Honolulu avec la promesse d'évacuer l'Indochine si les USA accordaient au Japon l'égémonie sur l'Asie. Le secrétaire d'état Cordell Hull conseilla au président américain de s'abstenir de rencontrer le premier ministre japonais même pour des négociations, la chose étant inconcevable : laisser l'Asie aux japonais.... Déjà les nippons s'entrainaient pour l'attaque sur Oahu.

Le 7 décembre 1941, à 2h28, l'attaque sur Pearl Habor fut produite. Le 10 décembre, l'Allemagne et l'Italie déclarèent la guerre à l'Amérique. Churchill poussa un soupir : "Le seigneur les a livré entre nos mains."

Comme le dit alors Hopkins à André Maurois dans "Histoire de l'Amérique" en 1962 chez Presse de la Cité : " Une attaque sur une colonie anglaise ou hollandaise du Pacifique aurait été un Dantzig. Pourquoi les américains mourraient-ils pour Singapoor ?"

Une heure après l'attaque du port américain l'opinion américaine était guerrie de l'isolationnisme. "Jamais les USA ne serait entrés en guerre autrement". Les japonais attaquèrent les Etats Unis de manière si insultante qu'ils réussirent d'un coup à faire l'unité d'une nation divisée. " Nous allons combattre avec tout ce que nous avons" déclara Roosevelt. "Jamais producteurs, cadres et ouvriers ne travaillèrent avec plus d'ardeur intelligente, jamais nation ne fut plus unie". " On était dans le bain et sans parade comme pour l'entrée en guerre contre le Kaiser. Il fallait gagner ou périr".







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Histoire réelle et alternative.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» histoire réelle d'une expression
» La vraie histoire de la fondation de Marseille
» L'Histoire remise en question
» La Route 666
» La genèse de la série The Mentalist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Axis & Allies Naval Miniatures :: Histoire navale 1937-1945-
Sauter vers: