Axis & Allies Naval Miniatures

LE FORUM
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1945, le Plan Noir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: 1945, le Plan Noir.   Dim 31 Aoû - 20:38

Le Triomphe de la Volonté. Plan Noir.


Le 1er septembre 1939 commence l’invasion de la Pologne par les 3, 4, 8, 9 et 14èmes armées de la Heer : c’est le Plan Blanc et la mise en œuvre de la Blitzkrieg. Les Russes, selon les accords Molotov-Ribbentrop, envahissent la Pologne Orientale, la Bessarabie, les Pays Baltes et la Carélie Finlandaise. En moins d’un mois il ne reste rien des forces armées de Varsovie. Hitler entrevoit alors l’opportunité d’attaquer tout de suite les Puissances Occidentales qui lui déclarent la guerre selon les accords passés avec la Pologne, mais qui ne sont pas encore en état de mobilisation générale. Les généraux de la Wehrmacht s’affolent de cette situation. Pour eux il est trop tôt pour lancer une offensive à l’Ouest, et de plus un avion de reconnaissance allemand avec tous les plans d’invasion de la France a du se poser en Belgique. Ses occupants sont tombés entre les mains des gendarmes Belges. Pour le Führer c’est une raison de plus pour ne pas perdre de temps. Les troupes de la Heer passent en moins de quinze jours de Chełm à la ligne Siegfried. Hitler veut porter la guerre en terre Française et y retrancher son armée pour attendre la contre-attaque des Alliés.

Le 3 octobre 1939, le Führer du Reich Allemand ordonne l’invasion de la France et du Benelux par la Wehrmacht. Bien que le Plan d’invasion du général Von Manstein soit connu des alliés occidentaux, Hitler le maintient. Le Plan Orange porte en lui plus que les promesses escomptées : le 14 octobre lors de la bataille de Sedan les régiments de panzers percent la ligne de front et bousculent sans relâche les troupes Françaises. Celles-ci se trouvent tournées par un “coup de faucille“. La bataille de Dunkerque du 28 octobre au 4 novembre voit l’encerclement total du gros des divisions françaises et anglaises qui n’ont pu évacuer face à leur poursuite par les Panzers de Guderian. La Panzerwaffe, soutenue par l’aviation, selon le plan du général Von Manstein écrase toute résistance adverse. Hitler n’arrête pas l’offensive de la Heer dans le Pas-de-Calais pour ménager l’Angleterre : le BEF est annihilé sur les plages du Nord de la France où sont capturés les généraux Montgomery et Alexander. En moins de trois semaines le Benelux est conquis.
Le 22 novembre 1939, la France vaincue signe l’armistice et le maréchal Pétain devient le chef de l’état. La France est coupée en deux, et occupée dans sa partie nord et sur son littoral atlantique. Une “Zone Réservée“ à l’Est est sécurisée par le Reich. Le 29 novembre 1939 marque le début à proprement dit de la bataille aérienne d’Angleterre. La Luftwaffe concentre ses attaques sur les stations radars et les terrains d’aviation anglais. Les Britanniques bombardent la Ruhr en représailles pour contrecarrer et affecter l’industrie Allemande. C’est une mauvaise tactique coûte la vie à des centaines d’aviateurs Anglais qui sont confrontés à la supériorité de la Luftwaffe. Celle-ci multiplie les sorties et par l’attrition en défaveur des Britanniques prend l’accensant sur la Royal Air force.
En Sibérie, les Japonais décident depuis la Manchourie d’agrandir leur sphère économique continentale et attaquent les Soviétiques pour prendre le contrôle de la Mongolie et du port militaire de Vladivostok. Les Nippons sont dès les premiers combats repoussés sans ménagement par l’armée blindée du général Joukov. L’armée d’invasion Japonaise finit par se débander. Les diplomates de l’Empereur n’ont d’autre solution que de signer la paix avec les Russes. Le Japon quitte le pacte anti-Kominterm afin d’éviter un désastre si les Soviétiques avaient la mauvaise idée de poursuivre leur contre-attaque en Chine occupée. Les militaires Japonais face à ce camouflet pensent déjà à conquérir le Pacifique afin de redorer leur blason. L’Amiral Yamamoto mobilise la Flotte Impériale.

Le 9 avril 1940, commence les invasions allemandes de la Norvège, de l’archipel du Spitsberg et du Danemark pour s’assurer des côtes atlantiques. La Bataille d’Angleterre s’intensifie. La Luftwaffe surclasse la Royale Air Force et reste la maitresse des airs. Les bombardiers Allemands attaquent les ports de guerre anglais pour former un blocus économique de la Grande Bretagne. La Royale Navy prise à partie est obligée de s’éloigner de la Manche et se regroupe à Scapa Flow. De nombreux navires de guerre Britanniques sont coulés par la Luftflotte qui opère depuis Narvik. Le manque de réalisme des Anglais les amène à entreprendre des actes irraisonnés. La marine de guerre Anglaise attaque la flotte Française à Mer el Kébir : l’Amirauté Anglaise pense que la flotte Française stationnée en Méditerranée va tombée aux mains des Allemands et décide de la détruire. L’émotion dans l’hexagone est immense. L’acte est sans fondement et réveille le vieil antagonisme Franco-anglais. L’amiral Darlan invite Pétain à la collaboration avec l’Allemagne pour venger l’affront.

Avec l’Angleterre sans couverture aérienne et sans armée, Hitler décide de ne pas ménager les Britanniques et décide de tenter le tout pour le tout. En Mai 1940 se déroule l’Opération “Lion de Mer“ : invasion de l’Angleterre depuis Boulogne sur Mer, avec la 16ème armée du général Busch composée de 13 divisions d’infanterie et de 2 blindées à destination de Brighton et Folkestone. Tout ce qui flotte est mobilisé pour l’invasion. La 9ème armée du général Strauss composée de 8 divisions d’infanterie et de 2 blindées viendra en soutien depuis Fécamp et calera ses attaques sur Portsmouth et Plymouth. L’attaque amphibie et le débarquement sur les plages du Sud de l’Angleterre est soutenue par la Luftwaffe omniprésente du Maréchal Goering, et des canons longue portée qui tirent depuis la France sur les côtes Anglaises afin de maintenir au loin les actions armées Britanniques. Les petits ports Anglais sont pris d’assaut par la 6ème armée de réserve du général Reichenau. Incapables de soutenir les combats dans la lande les Tommies se replient sur Londres qui encerclée subit un siège abominable. Les Junkers 87 “Stuka“ mitraillent tels des oiseaux de proie les civils qui fuient les combats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Plan Noir   Dim 31 Aoû - 20:39

L’artillerie du Reich pilonne sans cesse la capitale Anglaise. En quatre semaines Londres est en ruines et l’Angleterre à genoux. La Famille Royale et le gouvernement fuient au Canada et s’installent à Ottawa. Rudolf Hess, le dauphin du Führer, installe le siège de l’administration d’occupation Allemande dans le palais de Birmingham Palace et devient Reichskommissar d’Angleterre. Churchill, redevenu premier Lord de l’Amirauté et premier ministre, se réfugie aux Bahamas. La Royal Navy trouve refuge dans les ports Canadiens. Le colonel De Gaulle, refugié aux Etats-Unis, organise depuis New-York un mouvement de résistance qui encourage les Français à entrer en lutte contre le Reich. Mais au-delà de l’Atlantique qui l’écoute. L’US Navy patrouille dans l’Atlantique pour interdire toute pénétration d’une flotte hostile dans les eaux américaines. L’amiral Adler engage la flotte du Reich dans un blocus de l’Atlantique Nord et de la Mer Arctique. L’amiral Donitz lance ses meutes d’U-boots contre tous les navires qui croisent dans les eaux européennes et ses sous-marins poursuivent les navires de guerre Anglais jusque dans les ports Québécois. Des Commandos SS soutenus par des Brandebourgeois tentent de s’emparer du gouvernement de l’Islande et de prendre le contrôle de l’île. Mais les 6 000 GIs américains basés sur l’île s’opposent à l’entreprise du Reich. Les américains veulent garder le contrôle de l’Atlantique Nord.

Les Italiens entrent en Egypte pour en chasser les Britanniques et attaque l’Afrique Orientale Anglaise. La Finlande en guerre contre l’Urss pour le contrôle de la Carélie finit par être submergée par les Soviétiques. Le général Mannerheim signe la paix avec les soviets et leurs abandonne la ville de Vyborg, la Carélie et le Golf de Turku.

Au printemps 1940, les Japonais envahissent le Sud-est Asiatique et prennent pieds au Viêt-Nam, au Siam et au Cambodge. Face à l’expansionnisme nippon en Asie, les Usa mettent en place un embargo sur les matières premières à destination du Japon et mobilisent leur flotte dans le Pacifique.

En Août 1940 a lieu la reddition officielle de l’Angleterre. Sir Oswald Mosley pronazi convaincu devient Lord-Protecteur d’Angleterre. Le général Fuller et sa milice assurent l’ordre. L’Irlande, contrainte, devient un satellite du Reich et récupère de droit la région de Belfast. Lors des opérations “Green et Kathleen“, des commandos SS s’emparent de points sensibles et sécurisent le pays celtique.
L’Ecosse et le Pays de Galles sont administrativement séparées de l’Angleterre par le Reichskommissar d’Angleterre Rudolph Hess. Les Allemands espèrent ainsi favoriser un collaborationnisme “Celte“. En Septembre 1940, les opérations allemandes : “Félix“ par mer et “Isabella“ par terre ont lieu : prise de Gibraltar par une action combinée des troupes Allemandes, de bataillons espagnols et de la Marine italienne soutenue par l’aviation française depuis le Maroc, qui agit en représailles à l’agression de Mer El Kébir.
Hitler redonne ce bout de terre ibérique aux Espagnols tout en y maintenant une garnison allemande pour en faire la garde de l’accès à la Mer Méditerranée.

Le 28 Octobre 1940, l’Italie envahit la Grèce qui lui refuse la mise à disposition de ports de guerre pour attaquer les ports Egyptiens aux mains des anglais. Le prétexte est tout trouvé pour le Duce qui veut mener une guerre parallèle à l’Allemagne et agrandir son territoire au détriment d’un voisin moins puissant.

Le 2 Mars 1941, La Roumanie, la Bulgarie et la Hongrie deviennent par voie diplomatique des états satellites de l’Allemagne. Un coup d’état en Bolivie porte au pouvoir une junte militaire qui, secondée par la légation allemande du docteur Ernst Wendler et le Major Elias Belmonte, apporte tout son soutien officieux au Reich comme base arrière en Amérique Latine pour faire tomber tout le continent dans le giron allemand. La Paz devient un nid d’espions allemands qui infiltrent tous les gouvernements Sud Américains ainsi que toutes les entreprises Latines.

Le 6 Avril 1941, l’Allemagne sans déclaration de guerre envahit la Yougoslavie qui lui a interdit le libre passage de ses armées pour aller aider les italiens empêtrés dans le conflit qu’ils mènent face aux grecs. Les généraux serbes pro-Alliés ont déposés le régent : Paul, qui voulait faire allégeance au Reich. Bénéficiant de complicités au sein des populations croates, slovènes et bosniaques, les troupes allemandes en terminent avec l’armée de Belgrade en 11 jours et traversent les Balkans.

Le 28 Avril 1941, prend fin à son tour la “Bataille de Grèce“ où les allemands venus en aide aux italiens, lors de “l’Opération Marita“, brisent la résistance des Hellènes soutenus par des éléments Britanniques. L’état-major Britanniques préfère garder ses troupes en Egypte pour faire face aux italiens qui s’enfoncent dans le désert. Les parachutistes du général Studen sautent ensuite sans problème sur Héraklion et la Canée pour prendre possession des ports de Crête qui servent d’entrée de jeu de bases à la flotte italienne et aux sous-marins allemands en opérations dans la Méditerranée contre la Royale Navy de l’Amiral Somerville. L’opération des paras étant un plein succès elle conforte Hitler dans la mise en œuvre d’opérations aéroportées.

Ainsi, le 20 Mai 1941, les parachutistes allemands du général Studen réitèrent leur exploit et envahissent l’île de Chypre au cours de “l’Opération Poséidon“. Dans la foulée les premiers éléments de la 90ème division légère allemande débarque en Syrie le 28 Mai avec l’accord du gouvernement de Vichy pour prendre à revers les divisions britanniques stationnées en Egypte. Cette opération détourne aux yeux du monde entier, par son activité, la mise en place de l’invasion de la Russie Soviétique relative au “Plan 21“.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Plan Noir   Dim 31 Aoû - 20:39

Bien qu’averti d’une attaque probable Staline refuse de croire qu’Hitler va lancer son armée contre lui. Il en est conforté dans le fait que le 4 Avril 1941, deux divisions blindées Allemandes commandées par le général Rommel débarquent à Tobrouk pour soutenir l’offensive italienne du général Graziani contre les anglais retranché en Egypte. Dans le même temps les italiens prennent pieds sur l’île de Malte au cours de “l’Opération Hercules“, selon un plan japonais étudié à Tokyo et gracieusement donné au Duce. Les paras italiens sautent sur Lavalette et s’emparent du port militaire défendu par une division indienne. Une base aérienne y est tout de suite implantée par l’Axe pour surveiller la Méditerranée.

31 Mai-16 Juin 1941, “l’Opération Barbarossa“ débute : En ayant toujours recours à la Blitzkrieg, Hitler engage sans déclaration de guerre la Wehrmacht contre l’Urss. Comme écrit dans Mein Kampf, il veut en finir rapidement avec les slaves et créer pour les allemands un “Espace Vital“ économique. Par de larges mouvements tournant la Heer encercle des armées entières de soldats soviétiques. La Panzerwaffe fonce à travers les plaines russes et balaye les divisions rouges. Les purges de l’armée en 1937 ont laissé celle-ci aux mains d’officiers inexpérimentés et les commissaires politiques sont toujours prêts à faire fusiller tout contestataire. Des contre-attaques hasardeuses sont lancées de façons décousues contre les Landser. La prise de Minsk n’est qu’une formalité. Le maréchal Timochenko rassemble 6 armées pour stopper la Wehrmacht devant Smolensk : elles sont bousculées sans ménagement par les Panzers qui foncent sur Moscou. Le général Joukov qui critique la mauvaise stratégie soviétique est éliminé par un Staline au bord de l’hystérie.

Le 22 Juin 1941, l’Asia Korps du général Kesselring enfin au complet en Syrie : La 90ème Division et les Paras du général Studen aidés par les troupes vichystes, attaque la Palestine où sont retranchées les divisions australiennes aux ordres du général Gort.
Le 26 juin 1941, la Finlande entre en guerre contre l’Urss aux côtés des Allemands pour reconquérir les terres perdues dans ce qu’ils appellent “la Guerre de Continuité“. Ils reprennent la ville de Vyborg, la Carélie, le Golf de Turku et campent aux bords du lac Ladoga. Un coup d’état Irakien pro-allemand fait tomber dans le giron du Reich tout le Moyen-Orient. Les allemands de l’Asia Korps foncent sur la Perse et le pétrole du Golfe.

Le 30 juillet 1941, les forces du Reich envahissent la péninsule Arabique. Himmler rencontre le Grand Mufti de Jérusalem et lui assure que le Reich mettra tout en œuvre pour que les musulmans débarrassés des occidentaux soient fédérés en une entité dont il aura la souveraineté. Une “Légion Arabe“ est constituée et est engagée dans les batailles du désert contre les divisions indiennes aux ordres de britanniques.
Les compagnies pétrolières américaines se retrouvent spoliées de leurs “biens“ et en appelle au gouvernement de Washington. Le Président des Etats-Unis indique au Führer sa désapprobation quand à la conduite de la guerre et des répercutions économiques qu’il en coûte aux Usa. La missive reste lettre morte et le Führer demande que ses avoirs gelés sur le sol américain lui soient rendus. Hitler invite simplement l’amiral Donitz à renforcer le blocus de l’Atlantique Nord au cas où l’Us Navy tenterait un coup de force en direction de l’Angleterre.

Juillet 1941, l’Espagne devient un satellite actif du Reich et Franco envoie la Division Bleue combattre les communistes en Russie du Nord. Entre le 4 et le 27 août 1941 ont lieu les prises de Kiev, Belgorod et de Koursk : Toute l’Ukraine dont le général Boudienny avait la responsabilité est aux mains des allemands. Ceux-ci capturent 885 chars et 3 700 canons. En Biélorussie, comme dans les Pays Baltes, les armées du Reich apparaissent comme des forces de libération. Les SS y mettent en place le dogme politique de l’épuration ethnique avec le concours de supplétifs locaux. Les soviétiques contre-attaquent depuis Rostov sous les ordres du général Yérémenko, le seul général qui est la confiance de Staline. Malheureusement pour Moscou, le général soviétique se révèle incompétent et les assauts Russes tournent au désastre. Les unités d’infanterie subissent 80% de pertes et les blindées 95%.

En France, les partis collaborationnistes parisiens obtiennent des autorités d’occupation le droit de former la “Légion des volontaires français contre le Bolchevisme“. Cette formation militaire ira combattre le communisme en Russie aux côtés de d’autres troupes européennes de pays occupés par l’Allemagne.

Entre les 9 et 18 Septembre 1941, Opération Typhon : les généraux Guderian, Von Kleist, Hoth, Leeb, Bock, Stulpnagel et Von Rundstedt font converger leurs armées sur la capitale soviétique. Les divisions blindées du Heergruppe Mit foncent dans la plaine russe. Le général Vlassov et le 47ème corps blindé soviétique sont défaits et capturés. Depuis Toula et Kimry, Moscou est encerclée. Déjà les troupes du Reich atteignent les faubourgs de la ville et les combats de rues montent en intensité. Staline rejette sur ses généraux et agents du renseignement le désastre en cours. Plusieurs militaires de hauts rangs sont fusillés pour trahison. Forts de leur expérience lors du siège de Londres, les allemands annihilent consciencieusement toute résistance dans l’agglomération. La panique est générale dans la cité en état de siège. Les officiers de la Stavka se rendent compte que tout est perdu : Ils éliminent Staline afin de pouvoir négocier avec les allemands. Les français de la LVF sont les premiers à atteindre la Place Rouge par - 40°. L’ombre Napoléon plane sur eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Plan Noir   Dim 31 Aoû - 20:40

Des attaques soviétiques avec des troupes sibériennes et avec tout ce que la mobilisation parvient à rendre disponible pour dégager la ville se multiplient. Sans coordination stratégiques, ni tactiques, elles sont vouées à l’échec.

La prise de Moscou est définitive le 20 Septembre. Le général Koniev avec ses troupes caucasiennes prennent position dans l’Oural en vue d’une éventuelle nouvelle contre-offensive. Mais sans aide extérieure l’Armée Rouge se retrouve sans munition, ni logistique. 300 sites industriels de production militaire sont tombés entre les mains des allemands avant d’avoir pu être délocalisées. De son côté le général Vlassov, capturé et retourné par le Reich, appelle à la collaboration des Russes Nationalistes avec les Allemands.

Entre les 12 et 20 Septembre 1941, les divisions de la 11ème armée de Von Manstein prennent le contrôle de Rostov sur le Don et s’élancent vers le Caucase pour y capturer les puits de pétrole de Maïkop. Le 2 novembre l’état major du Groupe d’Armées A entre dans Stravropol et dans le Caucase la croix gammée flotte sur l’Elbrouz. La Campagne contre les soviétiques a couté 550 000 morts aux Allemands. Entre le 23 Octobre et le 3 Novembre 1941, l’Africa Korps du général Rommel perce le front Britannique en Egypte à El Alamein. Au Caire, la panique s’empare des autorités britanniques : l’administration évacue vers l’Inde. Les dernières forces anglaises se retranchent vers le nord du Soudan.

Le 27 octobre, un vieux cargo Américain est délibérément torpillé par un U-boot Allemand alors qu’il croisait dans les eaux européennes. L’amirauté Us a voulu tester le blocus Allemand. L’acte reste sans suite, l’opinion Américaine étant ouvertement contre l’entrée en guerre de leur pays. Néanmoins, les militaires américains envisagent un débarquement de troupes en Afrique afin d’y implanter un “Pont“ et de s’emparer des ressources en matières premières avant qu’elles ne tombent aux mains des allemands.

En Afrique du Nord, l’Armee Africa roule à tombereaux ouvert depuis la Cyrénaïque vers Alexandrie et le Caire, en bousculant les restes de la 8ème armée Britannique du général Wavell.

Le 6 Novembre 1941, aux confins de la Mer Baltique, les troupes du général Hoepner entrent dans Leningrad encerclé avec l’aide des divisions finlandaises et des troupes espagnoles de la division Azul.

Le 7 décembre 1941, sans déclaration de guerre préalable, les japonais attaquent Pearl Harbour. Pour les militaires nippons il est temps de lancer l’avènement de la grande sphère de coprospérité japonaise qui doit redorer leur blason et assurer leur emprise sur l’Asie via le gouvernement de l’Empire.
La 6ème flotte du vice-amiral Mitsumi Shimizu signale les mouvements de la Pacific Flotte basé à Hawaï. Les deux attaques successives sous la conduite de l’Amiral Nagumo endommagent le port de guerre et quelques cuirassés et autres destroyers. Pris de court, le gouvernement américain reste un instant sans voix et l’affolement administratif cède bientôt la place à une colère sourde. Le président Roosevelt lors d’un discourt dithyrambique engage son pays dans la guerre contre le Japon et ses alliés. “Japan First“ est le Leff-motif d’un gouvernement Us tenu de venger l’infamie des nippons.

Le 11 décembre 1941, selon les accords passés avec le Japon, le Reich et l’Italie déclarent la guerre aux Usa. Sans retenue les U-boots en maraude coulent plusieurs navires américains dans le golf du Mexique. Des sous-marins japonais attaquent les ports militaires américains de la Côte Ouest et endommagent les infrastructures militaires des chantiers aéronavals.

Des Commandos allemands attaquent les postes de contrôle américains en Islande. Ces Brandebourgeois sont partis de Norvège où le gouvernement pro Allemand leur a apporté toutes les facilités pour mener à bien leurs opérations. Les américains mobilisent leurs troupes et envoient des régiments de Marines pour sécuriser l’île. Des combats de reprise en main se déroulent où les troupes américaines sont soutenues par l’aéronavale de l’Atlantic Flotte. Les soldats allemands inférieurs en nombre se replient en bon ordre sur l’archipel du Spitzberg.

En Amérique du Sud, les troupes américaines de la 3ème armée du Général Patton débarquent en Colombie, Brésil, Argentine et Pérou pour mettre le sous-continent latin sous coupe.

Entre Janvier et mai 1942, ont lieu les invasions japonaises conduites par les généraux Homma et Terauchi, des Philippines, de la Birmanie, de la Malaisie, de l’Indonésie et de Ceylan pour les inclure dans la sphère de coprospérité asiatique.

La flotte Anglaise de l’Amiral Somerville passée dans l’Océan Indien, pour échapper aux avions torpilleurs italiens, est coulée lors de la “Bataille du Golf du Bengale“ par la Flotte de l’amiral Yamashita qui sécurise par la mer l’invasion de la Birmanie.

Le 27 Mai 1942, Reinhardt Heydrich, Reichskommissar de Bohême-Moravie, est assassiné à Prague par des agents Britanniques. Cet attentat donne lieu à une répression sanglante par les SS à l’encontre de toute contestation en Europe : Des milliers de personnes suspectes ou considérées comme telles sont déportées et mises à mort dans des camps de concentration pour trouble de l’ordre public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Plan Noir   Dim 31 Aoû - 20:41

Afin de palier au manque de main-d’œuvre dans le Reich, Berlin impose le STO à l’ensemble des pays qu’elle occupe. Certains jeunes décident de prendre le maquis pour ne pas partir, mais les réseaux de résistance sans soutien logistique n’offrent qu’un pis allé illusoire à toute forme de contestation. Plusieurs réseaux sont démantelés et leurs membres, communistes ou gaullistes, sont passés par les armes après avoir été jugés sommairement par des cours martiales fantoches.

28 Avril-11 Mai 1942 : Bataille de la Mer de Corail : Sans couverture aérienne, du au manque des porte-avions, la flotte japonaise du Pacifique Sud est en partie coulée et repoussée au large de l’Australie. Les britanniques respirent. L’Amiral Yamamoto ne veut pas perdre de temps et souhaite porter la guerre au plus loin de l’Archipel du Soleil Levant. Il veut établir des bases de défenses sur tous les atolls existant de Polynésie. Mais les moyens lui manquent.

Du 3 au 7 juin 1942, se déroule la bataille de Midway : Les unités navales japonaises sont envoyées par le fond, dont les 4 principaux porte-avions japonais. L’atoll de Midway est sauvé. Dans le même temps les troupes japonaises de l’amiral Kakura débarquent dans les Aléoutiennes à Attu et Kiska.
Le 7 Août, les troupes de la Marine Impériale sous la conduite de l’amiral Ozawa débarquent l’île de Guadalcanal et rendent opérationnel le terrain d’aviation de l’île afin de projeter des attaques sur le Pacifique Sud. Les américains y arrivent à leur tour : La bataille s’engage. Les GIs prennent tout de suite l’ascendant sur les nippons.

Le 24 Août 1942, l’Amiral Kondo attaque les îles Salomon mais la Task Force de l’Amiral Fletcher lui barre la route. Toute une série de combats navals autour de Guadalcanal finissent par envoyer par le fond ce qu’il reste des réserves navales nippones qui leurs permettaient de constituer une ligne de défense pour s’opposer à une attaque américaine. Le Nord de l’Australie est épargné des attaques amphibies, mais subit des bombardements menés depuis l’Indonésie et la base aéronavale de Rabaul. Les allemands du général Von Kleist et les Roumains du général Constantinescu prennent Sébastopol le 3 Juillet 1942 après de terribles bombardements.

Le 9 Août, les champs pétrolifères de Maïkop sont atteints, et la 6ème armée Allemande du général Paulus entre dans Stalingrad le 23 Août 1942.

Le 23 Novembre 1942, Maréchal Von Manstein lance l’opération “Tempête D’Automne“ pour s’emparer d’Astrakhan sur la Mer Caspienne. Entre Novembre et Décembre 1942, les soviétiques du général Volkhov lancent plusieurs attaques sur le Fleuve Chir et le Don au cours de l’opération “Saturne“. Hitler s’appuie sur ses Alliés Hongrois, Roumains et Italiens pour repousser les attaques soviétiques.
Pour marquer leur contribution dans la lutte contre le bolchevisme, les italiens du général Messe, avec leurs maigres moyens, lancent une offensive en profondeur contre la ville d’Ufa : 400 cavaliers Transalpins chargent les sibériens du général Timochenko retranchés dans la cité, aux pieds des monts Hercyniens. Au prix de pertes raisonnées Messe vient à bout de la résistance russe et poursuit son offensive sur la ville de Perm. En Octobre 1942, les allemands qui ont envahi le Caucase prennent pieds en Afghanistan où la “Sturmbrigade Wallonie“ entrent dans Kaboul. Depuis Moscou la Luftwaffe lance plusieurs raids d’escadrilles de Junker 89 dits “Uralbomber“ sur les foyers de résistance russes de Sibérie. Des villages entiers disparaissent sous les bombes. Le 7 décembre 1942, les italiens et les allemands du général Rommel entrent dans le Caire. Pour l’occasion Mussolini monté sur un cheval blanc et convié pour la parade célèbre la conquête de l’Egypte. Les troupes allemandes du général Von Armin et les italiens de “l’Armee Africa“ sous les ordres du général Badoglio s’engagent alors dans la conquête de l’Afrique Orientale et la libération des ex-colonies allemandes et des territoires italiens.
En Allemagne, les SS débloquent d’importants crédits pour le “projet Walhalla“ et le développement d’une bombe atomique. Dans le même laps de temps Werner Von Braun et Hermann Oberth font voler le premier V2 susceptible de transporter une charge explosive à même de bombarder la lointaine Oural où sont retranchées les dernières troupes de l’Armée rouge.

Le 1er Janvier 1943, la 6ème armée du général Paulus atteint Omsk en Sibérie Centrale. Cette cité marque la fin de l’avance allemande en Asie. Après, la logistique ne suit plus.

Le 6 Janvier 1943, la “Flotte Combinée“ de l’Amiral Nagano se heurte au détachement naval spécial de l’Amiral Théobald. Les chasseurs-bombardiers SBD Dauntless, SB2C Helldiver, TBF Avengeur et TBD Devastator coulent les deux porte-avions légers et les quelques destroyers nippons qui composaient la flotte japonaise.

Le 8 Janvier 1943, ce qui reste des institutions soviétiques se rendent au général Von Manstein lors de l’opération “Citadelle“. Le 10 Janvier coïncide avec la prise du port de Mourmansk par la 19ème armée allemande du général Falkenhorst et les troupes Finnoises de l’Arctique lors de l’opération “Koltso“.

L’Afrique du Sud est sollicitée par les services secrets de l’Abwehr pour sortir de la Guerre : une place de choix serait réservée aux Afrikaners pour la domination du continent Africain. Mais les services secrets américains sont eux aussi sur le qui-vive et leurs proposent de nombreux apports économiques. Les Sud-africains restent fidèles aux Alliés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Plan Noir   Dim 31 Aoû - 20:42

Le 2 Mars 1943, la “Flotte Mobile“ de l’Amiral Yamashina et ses porte-avions légers tente de mettre en place un blocus à l’encontre de la côte Ouest américaine : tous les navires marchands sont pris à parti. La 6ème flotte de sous-marins du vice amiral Shimizu s’en prend aussi à toute embarcation non identifiée. Depuis les bases aéronavales de Los Angeles et de Port Orford les chasseurs P-40 Warhawk, Lighning, Mustang et F4U Corsair et les bombardiers Us B-25 Mitchell, B-17 Flying Fortress et B-24 Liberator réduisent tous les espoirs japonais en envoyant par le fond les navires de l’Empire du Soleil levant. Les porte-avions géants américains lancent leurs appareils Helldiver et Wildcat sur plusieurs villes d’Honshu. Roosevelt a décidé de réagir férocement face à l’arrogance des nippons et sa détermination à endiguer l’hégémonie japonaise se traduit par une effervescence industrielle sans précédent qui voit la construction de plusieurs navires de guerre, dont des porte-avions de classe Essex et des Battleships géants de classe Iowa. La production des avions américains est multipliée par trente. Les japonais ne peuvent pas suivre la cadence de production infernale de leur adversaire.
Le 7 Avril 1943, les américains déclenchent une attaque aéronavale contre Tokyo. Ce raid, même minime, répand la terreur parmi la population civile. Les chasseurs P-47 Thunderbolt escortent les bombardiers qui incendient la ville japonaise. Le 13 avril, Osaka subit une attaque du même genre de la part de la flotte de l’Amiral Fletcher. Le 9 Mai 1943, des hydravions américains de type PB2Y-3 Coronado décollent l’archipel de Midway et bombardent Tokyo une nouvelle fois. Le 27 Octobre 1943, les marines américains débarquent aux Philippines, combattent les troupes nippones et finissent par contrôler tout l’archipel après de multiples combats. Mac Arthur est de retour.

Le 6 Novembre 1943, un détachement de blindés de l’Asiakorps conduite depuis la Perse par le général Knobelsdorff atteint la frontière de l’Empire Indien. Le Leader Indien Chandra Bose forme une “Armée de libération Indienne“ : L’Azad Hind, avec les prisonniers de guerre Indiens anciennement au service des britanniques et capturés pendant la Campagne d’Egypte. Himmler présente à Hitler la “division Azad Hind“ comme une force d’appoint pour la Wehrmacht, mais pour le Führer les Indiens ne sont que des coulis juste aptes à servir comme porteurs dans l’armée du train, pas des combattants. Néanmoins le Reichfürher SS qui veut contrebalancer le pouvoir militaire de la Wehrmacht en alignant des effectifs conséquents enrôle à tour de bras tout ce qui veut se battre pour l’Ordre Noir. Ainsi, Himmler crée t-il moult brigades et divisions de troupes non germaniques mais qui par leur nombre assoient son ambitieuse prétention à peser de tout son poids dans les décisions du Reich. Et puis surtout, le maitre de la SS veut supplanter l’influence des généraux de la Wehrmacht sur le Führer. Himmler veut qu’Hitler ne puisse compter que sur ses troupes qui lui sont entièrement dévouées et sures. Des soldats-politiques qui voient dans le nazisme un idéal inébranlable.
1943, l’amiral Yamamoto meure suite à la prise en chasse de son appareil de liaison par l’aviation Us. Le président Roosevelt autorise le général Mac Arthur à mener une attaque amphibie ciblée sur l’Île d’Okinawa afin d’inciter le gouvernement de l’Empereur à reconnaitre la suprématie américaine sur le Pacifique. Du 12 au 29 Mai, 12 000 “Us Marines“ débarquent et prennent le contrôle de l’île après de durs combats contre les troupes nippones retranchées. Six hydravions “Coronado“ ayant décollés des Philippines bombardent les positions japonaises. Du 21 Juin au 27 Août 1943, les restes la “Flotte Combinée“ de l’amiral Nagumo harcèle toutes les positions militaires américaines par d’incessants raids aériens. Le 22 Septembre, des commandos américains établissent un aérodrome sur la grande île. L’aviation japonaise tente tant bien que mal d’assurer une couverture aux troupes au sol qui résistent, mais les vétérans de l’aéronavale Us étrillent les novices asiatiques qui remplacent tant bien que mal les pertes subies lors des engagements précédents. Des avions suicides japonais ne changent rien à la victoire américaine.
Aux Usa, la mobilisation armée devient générale pour anéantir l’ennemi et transcender l’esprit national. Les généraux Marshall et Eisenhower réorganisent l’Us Army et déclenchent alors l’opération “Coroner“, où des milliers de GIs américain débarquent au sur l’île de Shikoku afin de détruire l’ennemi où qu’il soit. La population civile prise au milieu des combats est massacrée.

En Avril 1943, Le général Haushofer, un proche d’Hitler, organise l'expédition “Condor“ pour trouver au Tibet un passage vers un monde souterrain : une Terre Creuse où devraient vivre des hommes supérieurs à l'homo sapiens. Plusieurs autres expéditions suivent dont celle de Rügen pour trouver le passage un passage vers le “Centre de la Terre“. Haushofer n’obtient pas les résultats escomptés mais continue ses recherches dans l’Himalaya avec des fonts privés et les deniers SS d’Himmler.

Le 3 Mai 1943, le Colonel Juan Perón soutenu par l’armée prend le pouvoir en Argentine suite à un coup d’état et établi un gouvernement pro-américain. Le bras droit de Perón, le colonel Gonzales, passe alors plusieurs accords commerciaux avec les Etats-Unis : denrées alimentaires et matières premières Argentines contre fournitures militaires américaines. L’économie argentine explose.

Le 18 Mai 1943, l’Armee Africa aux ordres du général Von Armin vainc les régiments britanniques du général Gort en Tanzanie. Le 24 Juin 1943, 150 000 soldats britanniques du général Wavell quittent le port de Nairobi pour l’Afrique du Sud où depuis de nouvelles bases ils renforcent la présence anglaise en Afrique. Les sud-africains sortent de la guerre en Août et signent des accords avec les Etats-Unis. Un gouvernement Afrikaner pro-américain est mis en place à Pretoria.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Plan Noir   Dim 31 Aoû - 20:42

L’Afrique du Sud forme alors l’Union Sud-Africaine avec les Rhodésies du Nord et du Sud, la Namibie et la Zambie. Les américains ont inondé de dollars les politiciens sud-africains et leurs apports en armements et logistique ont emporté la décision.

L’Italie se taille un Empire Africain à la mesure de l’ambition du Duce : Libye, Egypte, le Soudan, les Somalies, l’Abyssinie, l’Ethiopie et le Kenya. Le Tanganyika et l’île de Zanzibar forment l’Afrique Allemande. Le Portugal conserve ses colonies en prêtant allégeance au Reich. Le Congo Belge et le reste des colonies anglaises et françaises sont le théâtre de combats entre Forces Françaises Libres alliées aux Britanniques face aux Forces de l’Axe.

En Juin 1943, la Reggia Aéronautica italienne réussit un coup d’éclat lors de “l’Opération S“: le bombardier Piaggio P-23 R effectue un raid sur New-York depuis Vigo en Espagne en y larguant une bombe de 200 Kg. Le Duce exulte en prouvant à son superbe allié l’efficacité des “vols spéciaux“ italiens. La panique s’empare des civils Américains de la côte Est qui se croyaient jusque là à l’abri de la guerre. Le gouvernement Us organise aussitôt la protection de son littoral atlantique en y déployant des “gardes côtes“ susceptibles de détecter les attaques aériennes et navales ennemies.

Le 22 Novembre 1943, a lieu la conférence du Caire présidée conjointement par Rudolph Hess et Mussolini qui signent des accords sur la partition de l’Europe et leurs différentes sphères d’influences dans le Monde. C’est l’occasion pour le Duce de parader, de fanfaronner à son aise et de montrer plans à l’appui l’étendue de son empire.

Le 30 Novembre 1943, les américains effectuent un nouveau raid aérien meurtrier sur Tokyo et sa périphérie. Dans l’Océan Indien, les “Marines“ de Mac Arthur débarquent en Inde Orientale ainsi qu’en Birmanie via l’île de Ceylan. Les troupes du Général Patton s’emparent de Calcutta. Gandhi en profite et proclame l’indépendance de l’Inde sous la protection des américains et appelle les Indiens à combattre avec les GIs contre ce qu’il reste des troupes japonaises en Birmanie. Etranglée économiquement par un blocus maritime et continental le Japon ne peut plus soutenir son effort de guerre. Osaka est prise par les américains le 03 Décembre 1943. Les combats sont intenses et les militaires japonais lancent leurs troupes dans des attaques suicides qui se brisent sur la supérieure puissance de feu des divisions américaines.

Les différents régimes des pays alliés ou occupés par le Reich mettent au service des Allemands différentes formations para militaires afin de faire taire les revendications libertaires.

Durant la Campagne d’Hiver 1943-1944, le général Staube chargé des opérations en Sibérie Occidentale engage plusieurs batailles dans l’Oural pour en finir avec les poches de résistance communiste du général Sokolov. Les troupes allemandes qui ne sont plus indispensables à l’Est sont dirigées vers l’Ouest. Les divisions de la Heer renforcent “le Mur de l’Atlantique“, ainsi que les forteresses allemandes dans l’Archipel Anglais. Les Panzer-divisions sont orientées sur l’Afrique où les combats continus contre Anglo-saxons.

L’Amiral Donitz fait faire des raids à ses sous-marins dans les Caraïbes et dans le Golf du Mexique où croise la marine marchande américaine. Hitler en pleine euphorie décide alors de porter la guerre sur le continent américain pour forcer les USA a cesser leur aide aux Britanniques. Ribbentrop prend plusieurs contacts avec des militaires d’Amérique Centrale dans l’éventualité d’un conflit ouvert avec les Usa : des bases navales serviraient d’appui à l’Axe. Mais les services secrets américains veillent et plusieurs coups d’état amènent aux pouvoirs des généraux pro-américains. Les allemands qui ne veulent pas en rester là organisent “l’Opération Pastorius“ où 8 saboteurs font sauter les centrales électriques et les réservoirs d’eau alimentant New-York. La psychose devient totale chez les civils Américains qui crient “vengeance“. Roosevelt pousse ses commandants d’armées à en finir avec les japonais pour répondre rapidement à l’agression de l’Axe.

Fin 1943, la Turquie isolée devient un satellite du Reich par la force des choses. Les Turcs jouant quand même sur la corde sensible en rappelant aux Allemands qu’ils étaient leurs alliés pendant la Grande Guerre. Mussolini, qui entend former une Italie Antique, veut reprendre possession de Constantinople et implanter des bases italiennes à Smyrne et Bodrum. C’est chose faite lors de l’opération “Gertrude“ où des Brandebourgeois et des Bersaglieri s’emparent du gouvernement turc et mettent à sa place une junte militaire favorable aux prétentions de l’Axe. Les frontières turques sont redéfinies et le Duce obtient gain de cause. La Mer Egée est redevenue Romaine. Mussolini exulte.

Le 2 Janvier 1944, plusieurs divisions américaines débarquent à Cuba et renforcent la présence des Usa depuis la base de Guantanamo. Une prise de contact avec le dictateur Fulgencio Batista y Zaldívar permet de s’assurer son soutien dans l’éventualité d’une attaque lancée depuis l’île par la Task Force Atlantic contre les ports atlantiques de l’Axe. Le Port de la Havane sert d’attache aux navires de guerre américains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Plan Noir   Dim 31 Aoû - 20:43

Au Grand Quartier Général de Berlin, les militaires se rendent compte de l’état de stress du Führer : Hitler tremble. Ses gestes ne sont plus surs. Le docteur Morell le soigne pour la maladie de parkinson qui le diminue chaque jour un peu plus. Pour cacher sa déficience le Führer se lance devant ses séides dans de longs discours où il leurs expose ses vues pour un après-guerre radieux pour l’Allemagne. Des palabres qui n’en finissent pas au cours de repas végétariens pris au “Nid d’Aigle“ en compagnie de toute l’intelligentsia du Reich. Pour lui le “Plan Noir“ visant l’attaque des Usa doit être mis en œuvre.
Le 20 janvier 1944, l’Atlantik-Flotte de l’amiral Donitz effectue un bombardement naval de l’archipel des Bahamas contre des bases anglaises. Durant cette “Campagne Navale des Caraïbes“ le cuirassé allemand Scharnhorst envoie par le fond plusieurs destroyers américains croisant au large de la Côte Est. Le gouvernement de Washington fait alors renforcer les défenses côtières, avant d’entreprendre une réponse d’envergure contre les allemands.

Le 30 Janvier, les “Marines“ américains, sur ordre de l’Amiral Nimitz, amorcent un assaut général contre le Japon : l’Opération Olympic. Le projet est gigantesque. Les divisions américaines débarquées dans l’euphorie lancent des pointes depuis les plages du Sud de l’île d’Honshu jusque sur Tokyo. Mal organisées et sans l’expérience du combat les troupes des milices civiles japonaises sont bousculées et débordées. Le général Marshall et ses GIs venus de San Francisco via Hawaï attaquent les villes côtières et les nettoient l’une après l’autre. Une opération “Fugo“ est lancée contre les assaillants. L’unité 731 commandée par le général Masaji Kitano a mis au point des ballons FU porteurs des germes des virus de la peste, du typhus, du choléra sous forme liquide. 9 300 Fusen Bakudan sont ainsi lâchés dans le ciel d’Honshu pour contaminer le pays. La population civile en est terrorisée. Mais cette opération tourne court par le manque de vent et l’opération avorte avant tout résultat. Du 1er au 4 Février 1944, la 3ème armée du général Patton indépendante de ses mouvements lors de l’invasion de la Birmanie entre en Chine Méridionale atteint Hanoi au Tonkin, et en chasse la garnison japonaise. Le 4 Février 1944, la prise du Palais Impérial par les Us Marines en termine avec les combats en Asie. L’Empereur qui a refusé de fuir est fait prisonnier et exhibé par les américains qui se servent de sa personne pour inciter civils et militaires à se rendre. S’en est fini de l’Empire du Soleil Levant. Les troupes nippones présentent en Chine se rendent sans condition. Les prisonniers sont orientés vers les camps de prisonniers basés aux Philippines et en Australie.

Du 16 au 19 Février, l’armée du général Clark débarquent sur les plages du Sénégal depuis la Floride via Cuba et les Antilles : Préparée dans le plus grand secret l’audacieuse opération est passée inaperçue aux allemands. L’avance des troupes est appuyée par un raid aérien massif d’avions qui opèrent depuis les porte-avions de la flotte Atlantic Us, et qui mitraillent les bases vichystes.
Entre les 18 et 22 Février, les forces américaines attaquent Dakar depuis leurs têtes de pont. Le général américain peut compter sur les “Français Libres“ du général De Gaulle pour l’épauler. Les français libres sont conduits au combat par le général De Lattre. Mais les vichystes ne s’en laissent pas compter par les bleus de l’Us Army, et le 1er Mars ils brisent l’attaque américaine. Le 8 Mars 1944, les bases françaises vichystes subissent un bombardement intensif par des chasseurs-bombardiers. Le 15 Mars, suite à une poussée fulgurante des FFL, la majeure partie du pays africain est sous contrôle américain.

Entre le 7 et le 8 Mars 1944, les GIs débarquent aux Açores sous les ordres du général Hodge lors de l’opération “ Leighton“ afin d’établir des bases d’appui pour le contrôle de l’Océan Atlantique. Le 18 Mars 1943, le Maréchal Rommel et son Africa Armee se portent sur l’Afrique de l’Ouest où se déroulent des combats de guérilla dans la savane et les déserts de l’AOF.

En Juillet 1944, Hitler en visite en Prusse Orientale échappe à un attentat perpétré par “le Cercle de Kreisau“. Les Comtes Von Moltke et Stauffenberg sont exécutés avec leurs complices militaires et civils. Les suites de l’attentat ne sont pas sans conséquence pour le Reich: Les SS durcissent leur emprise.

Entre les 04 Juillet 1944 a lieu une nouvelle conférence : celle de Rome, sur le partage du monde entre allemands et Italiens qui y décident du sort du Monde entre “Grandes Puissances“. Cet état de fait inclut une coopération militaire entre les puissances fascistes.

Août 1945, les Argentins débarquent aux îles Malouines, en Géorgie du Sud et sécurisent les archipels anglais de l’Atlantique Sud. Ils entrent ainsi activement dans la guerre aux côtés des Alliés. Plusieurs accords diplomatiques sont passés entre les Etats Unis et d’obscurs commandants militaires de différents pays de l’Amérique du Sud. Simultanément dans tout le sous-continent ont lieu des coups d’état orchestrés par les services secrets Us qui instaurent un nouvel ordre des choses : La Bolivie, l’Uruguay et le Brésil entrent dans la guerre aux côtés des américains. Le Chili en contre partie de son adhésion à la politique des Etats-Unis annexe les terres antarctiques anglaises. La Colombie, le Panama, le Venezuela et l’Equateur, ainsi que les états d’Amérique Centrale sont regroupés en une fédération contrôlée par les américains. Des bases navales Us sont ainsi librement ouvertes sur l’Atlantique.

Le général Clark établit une substantielle stabilité au Sénégal en s’appuyant sur l’armée Française Libre. Les militaires sous la conduite du général Bradley organisent des nids de résistance et des raids contre l’Armee Africa du général Kesselring qui remplace Rommel après son suicide. Les combats se poursuivent avec des percées américaines sur le Mali et en Mauritanie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Plan Noir   Dim 31 Aoû - 20:44

Le 28 avril 1945, Mussolini déclare depuis Rome l’Empire Italien Universel qui inclut une grande partie de l’Afrique, une bonne partie des Balkans, dont l’Albanie et le Monténégro, la Grèce et l’autorité sur la Mer Méditerranée.

Le 30 avril 1945, Hitler décide d’en finir avec les USA. La planification du “Plan Noir“ de longue date établie prend tout son essor. Le Führer compte sur la Kriegsmarine pour faire plier l’Amérique qui encourage la résistance armée contre l’Axe à travers le monde.Le 7 mai 1945, Hitler ordonne le bombardement naval de New-York.

Le 8 mai 1945, l’amiral Donitz compte sur la collaboration de sympathisants pro-axis pour favoriser son opération navale et des débarquements sur les arrières des troupes américaines dans les îles caraïbes. Entre les 17 juillet et 2 août 1945, Model planifie des débarquements allemands de la 19ème armée du général Rasp et de la 1ère armée du général Fortsh sur Cuba, de la 11ème armée du général Hitzfed et la 12ème armée du général Wenck sur Porto Rico, et de la 15ème armée du général Zangen et la 7ème armée du général Felber dans les Antilles. L’aviation embarquée du Reich couvrira les débarquements. Le Porte-avions Graf Zeppelin est enfin prêt au combat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Plan Noir   Sam 6 Sep - 23:14

Les Américains sont prêts eux aussi. Depuis la Côte Est et l’Atlantique Sud, ils se portent sur la Kriegsmarine et la Flotte Italienne qui espère honorer son alliance avec les allemands.
Les Français Libres ne sont pas en reste, et depuis les Antilles attendent jouer un rôle clef dans la poursuite de la guerre contre les fascistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Plan Noir   Sam 6 Sep - 23:21

Bientôt, la première Bataille de cette Histoire Alternative.

- Us Marine
- Force Navale Française Libre
- Marine Anglaise, ce qu'il en reste
- Marine Canadienne
- Navires des états de l'Amérique Latine (Argentine, Brésil, Mexique)

Contre

- Marine Allemande
- Marine Italienne
- Marine Espagnole
- Force Navale de Vichy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gotreck
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: 1945, le Plan Noir.   Dim 7 Sep - 11:38

Ma flotte franco anglaise est prête à relever le défi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Plan Noir   Dim 5 Oct - 17:24

Le 26 Octobre à 14H, à l'AAJH.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: Plan Noir   Lun 27 Oct - 13:13

Encore une belle bataille,

Nous étions là dans de la science-fiction pure. Rien de réel là dedans.

Mais, j'avais envie depuis un bout de temps de voir ce que donnerait un engagement "Monstre" entre Alliés et Axis : Y'a toujours des mecs qui te sortent des trucs invraisemblables sur le fait que l'Axe après avoir conquit l'Europe de l'Ouest et la Russie aurait eu la possibilité d'envahir l'Amérique, de faire plier les USA, etc.... Bien sûr, c'est toujours pour le Fun, à les en croire. Comme je suis un garçon pratique, je voulais voir ce qu'il en était vraiment. Nous voulions voir. Et Nous avons vu. Sans restriction, avec toutes les possibilités What if possibles, avec des navires jusqu'à 105 points côté allemand et des avions à réaction comme il faut, c'est tout dire. Nous voulions être sûrs de nôtre coup, donner au Reich toute la possibilité d'opérer au Mieux. le Plan Z à fond, et plus encore. En face ? Rien de plus que l'existant, c'est tout dire....

- Fredo a joué allemand
- j'ai joué Italien et Vichyste
- Matthieu a joué Anglo-Free French
- thomas Américian-canadien

Que des joueurs confirmés.

résumé et photos à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: aajh   Mar 28 Oct - 16:32



Préparation de la table
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: aajh   Mar 28 Oct - 16:34



Les Vichystes sont en Guadeloupe, avec les Strasbourg et Dunkerque.

Les Italiens arrivent depuis les Açores.

Complètement à Gauche : Puerto Rico, en Haut  : les Bahamas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: aajh   Mar 28 Oct - 16:38



Fredo Donitz inspecte la Flotte Italienne emmenée par le Vittorio Veneto et le Roma. L'Aquila sert d'appui aérien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: aajh   Mar 28 Oct - 16:40



Cela va être dure de défendre les Antilles où depuis leur base les Vichystes vont tenter de surprendre les Anglo-Free French.


Dernière édition par Berold le Mar 28 Oct - 19:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: aajh   Mar 28 Oct - 16:41



Thomas prépare les Américains. Du lourd, du très lourd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: aajh   Mar 28 Oct - 16:43



Une petite tension côté du Reich ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: aajh   Mar 28 Oct - 16:44



Je vois se profiler la Flotte Anglaise..... vers Puerto Rico.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: aajh   Mar 28 Oct - 16:46



Matthieu et Thomas : Les Forces du monde Libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: aajh   Mar 28 Oct - 16:52



En bas à gauche: Thomas nous la joue "Antique" : Une couverture légère en pointe, les Sous-marins, Une ligne compacte de DDs (Torpilles prêtes) et en troisième ligne les Forces Lourdes qui protègent les Porte-Avions. Thomas a l'habitude de jouer des armées romaines cela se voit, et ce qui est valable pour une époque l'est pour le reste.

En bas à droite : Les Anglo-français en "close Escort".

Fredo Donitz se dit que l'Amérique est encore loin d'être atteinte.


Dernière édition par Berold le Mar 28 Oct - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: aajh   Mar 28 Oct - 16:55



Les Franco-anglais. Le Richelieu et le Gascogne en première ligne prêts de St-Thomas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berold
Capitaine de Vaisseau
Capitaine de Vaisseau


Nombre de messages : 835
Age : 48
Localisation : Le Village
Date d'inscription : 08/04/2011

MessageSujet: aajh   Mar 28 Oct - 16:57



L'impressionnante force Américaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1945, le Plan Noir.   Aujourd'hui à 0:12

Revenir en haut Aller en bas
 
1945, le Plan Noir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [TUTO] Retoucher la peau
» POLOGNE 1944/1945 "Les Réfugiés" (FIN)
» fond noir en mode S sur FZ 45
» Mise en valeur d'un portrait : modification arrière plan
» papillon gros plan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Axis & Allies Naval Miniatures :: Tournois et manifestations :: War at Sea à l'AAJH-
Sauter vers: