Axis & Allies Naval Miniatures

LE FORUM
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Filmographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dod
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 518
Age : 47
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Filmographie   Lun 11 Juin - 11:10

...ou les films de guerre navale ou aérienne de la WW2 qui vous ont marqués Smile

Pour ma part:

Das Boot (Le bateau) (1981, Wolfgang Petersen)



Un des meilleurs films de guerre navale à mon sens.

Celui-ci relate l'histoire du sous-marin allemand U-96 et de son équipage lors de missions en Mer du Nord et en Méditérannée

Synopsis (Wikipedia):

"À partir de son port d'attache de La Rochelle, la mission consiste en des patrouilles dans l’Atlantique nord et en une tentative de passer dans la Méditerranée, puis de revenir. Le film présente à la fois l’excitation à l’approche de la bataille, la monotonie des journées ordinaires et l’angoisse des situations périlleuses. Il montre l’équipage comme des soldats d’élite avec une excellente discipline, ayant la volonté de faire de leur mieux pour leurs camarades et leur drapeau malgré un environnement difficile, voire hostile, notamment par son exiguïté.

Le film a pour ambition de présenter ce qu’est un voyage dans l’enfer de la guerre avec la perspective de ceux qui la vivent. Pour cela il n’y a que le minimum de plan de l’extérieur sauf lorsque le sous-marin navigue à la surface.

L’attention méticuleuse apportée aux détails et la fabrication de plusieurs maquettes avec l’appareillage pour simuler l’effet des charges de profondeur en fit le tournage le plus coûteux d'Allemagne à l’époque, 35 000 000 marks, et un des films de guerre les plus précis historiquement.

Ce fut l’une des premières expériences de l’utilisation de caméra avec un stabilisateur "Steadycam" (également utilisée dans le film Outland avec Sean Connery, pour réaliser les travellings dans la station spatiale). Les acteurs eurent l’interdiction d’aller à l’extérieur durant toute l’année précédent le tournage, pour leur garder la pâleur des sous-mariniers."

Un film tragique et angoissant, à voir !

Dod :cdt:

_________________

Sayonara connard !!!
------------------------------

"A chaque fois que j'écoute du Wagner, j'ai envie d'envahir la Pologne" (Woody Allen)
------------------------------
Venez affronter l'amiral dans ce jeu bête et méchant !
http://dod91.labrute.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aa-naval-miniatures.forum2jeux.com
Melchior
Major
Major


Nombre de messages : 211
Age : 44
Localisation : Seine St Denis
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Filmographie   Lun 11 Juin - 13:23

Das Boot : un de mes préféré.

J'ai beaucoup apprécié : Il faut sauver le soldat Ryan. La scène du débarquement est hallucinante ; la bataille dans le village est plutôt bien rendue.

Voici ce qu'en dit wikipédia :

"Synopsis :
6 juin 1944, jour historique du débarquement en Normandie et début de la libération de l'Europe de l'Ouest. Ce matin du 6 juin, les troupes alliées se préparent à débarquer sur les plages normandes dont Omaha Beach qui sera surnommée Bloody Omaha, "Omaha La Sanglante". Sur ce secteur, un ennemi non prévu la 352ème division d'infanterie allemande, arrivée du front de l'Est peu de temps avant sur la zone de débarquement d'Omaha, que la Résistance n'avait pas réussi a repérer, et qui était la plus aguerries de toutes les D.I allemandes dans le Cotentin… De plus, les bombardements aériens et navals alliés ont été aussi inefficaces et la vague d'assaut américaine va devoir affronter des défenses allemandes quasi-intactes

Le capitaine Miller qui est le chef d'une section de rangers fait partie des troupes de débarquement américaines sur Omaha. Il est accompagné du sergent Horvarth, le tireur d'élite Jackson et d'autres membres de son unité. Lorsqu'ils débarquent, ils sont de la première vague d'assaut. C'est un véritable carnage sous un déluge de feu ahurissant. Mais Miller parvient miraculeusement à s'en sortir vivant. Mais à quel prix ? Il en ressort choqué mais déterminé. Une fois la plage nettoyée et la tête de pont établie avec la jonction avec Utah Beach, le capitaine se voit confier une mission de première ordre. Sur les plages, deux des quatre frères Ryan sont mort au combat. Un à Omaha Beach et l'autre sur Utah Beach. Le troisième est mort, en Nouvelle-Guinée dans la guerre du Pacifique. Quant au quatrième, qui fait partie de la 101e division aéroportée américaine, on ne sait pas s'il a survécu à son largage sur le Cotentin en territoire ennemi. Le but de Miller et de son unité est clair : ramener le première classe Ryan à sa famille en vie… Une expédition part alors à sa recherche à travers le bocage normand… Entre-temps plusieurs questions se posent : est ce que le première classe Ryan est en vie et s'il ne l'est pas, pourquoi risquer des vies pour un seul homme présumé disparu ?

Une mise en scène réaliste et tristement choquante, au souvenir des soldats qui se sont battus en France pour libérer l'Europe de l'emprise nazie. Une démonstration de cohésion de groupe au beau milieu d'une guerre faisant ses derniers pas.

Réalisme et erreurs des scènes du film :
Il faut sauver le soldat Ryan a reçu de très bonnes critiques sur le réalisme des scènes de combat. Plusieurs des acteurs principaux du film dont Edward Burns, Barry Pepper, Vin Diesel, Giovanni Ribisi et Tom Hanks ont dû suivre un entraînement militaire de plusieurs jours, reproduisant les conditions rencontrées par les soldats américains lors de la bataille de Normandie pour se préparer à leurs rôles. La séquence reproduisant le débarquement à Omaha Beach fut élue "meilleure scène de bataille de tous les temps" par le magazine américain Empire. Filmée en Irlande (originellement Steven Spielberg souhaitait filmer la majeure des scènes extérieures en Normandie mais a dû y renoncer pour des raisons fiscales, seule la séquence dans le cimetière américain de Colleville-sur-Mer y a été tournée), la scène a coûté 11 millions de dollars et impliqua plus de 1000 figurants qui étaient pour la plupart des réservistes de l'armée irlandaise. Les barges de débarquement incluaient 2 exemplaires de la Seconde Guerre mondiale. 20 à 30 personnes amputées furent figurantes pour jouer les soldats grièvement blessés lors de ce débarquement. Des caméras sous-marines furent utilisées pour montrer les soldats, dans l'eau, touchés par les rafales allemandes (on estime à Omaha que plus d'un quart des pertes américaines est dû aux noyades).

Il existe néanmoins quelques erreurs sur certaines scènes. Certaines, selon Steven Spielberg, sont volontaires pour renforcer l'aspect dramatique de moments du film, d'autres comme par exemple pour les blindés allemands le sont pour des raisons techniques.

Dans la scène qui se déroule dans le petit village sous la pluie de Neuville-au-Plain on peut voir des pommes à terre, à côté d'une charrette renversée : c'est un anachronisme car les pommes ne sont pas récoltées en juin.
Dans la scène qui se déroule dans le village de Ramelle : la présence d'un clocher après une attaque allemande est très improbable étant donné que toutes les positions élevées, et donc avantageuses, étaient systématiquement détruites avant d'entrer dans un village. Jackson et Parker prennent un gros risque en prenant position dans ce clocher car à l'époque, détruire les positions élevées (telles que les silos à grain etc.) est l'objectif - non-officiel - principal autant pour les Alliés que pour les Allemands.
Dans la scène avant que le médecin se fasse tuer, on voit la troupe de soldats et on en compte 8, alors que dans cette partie, il ne devrait y en avoir que 7 car ils viennent de perdre un de leurs compagnons.
Le char allemand Tigre I que l'on voit dans le village de Ramelle est monté sur un châssis de char russe T-34. Cet "arrangement" s'explique par l'impossibilité de disposer d'un authentique Tigre I en état de marche. Il faut d'ailleurs reconnaître que le "maquillage" du char russe est fait avec soin.
La 2e Division SS “Das Reich,” apparaît dans le film lors de la bataille de Ramelle. La division Das Reich ne fut engagée en Normandie qu'en juillet, 1 mois après le débarquement, et uniquement dans la région de Caen face aux Britanniques, 100 km plus à l'est.
Les ponts de la rivière Merderet n'étaient pas un objectif de la 101e division aéroportée mais de la 82e."


Ce n'en reste pas moins un très bon film, qui prend au tripes dès le début !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faucon
Maître
Maître


Nombre de messages : 102
Age : 49
Localisation : Sarthe (72) TRESSON
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Filmographie   Lun 11 Juin - 13:39

Hey! Dod! Tu sembles oublier LE film qui retrace cette période avec la plus grande exactitude historique:
1941


Bon, je vous résume briévement:
l'histoire nous raconte l'invasion des USA par 1 (oui un seul...) sous-marin japonnais...
Fan d'histoire, passes ton chemin! C'est un film réellement loufoque à voir et à revoir, voire à rerevoir et plus si esprit dérangé!

Y'a une floppée d'acteur célébre dont le regretté James Belucci (voir la signature de DOD...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melchior
Major
Major


Nombre de messages : 211
Age : 44
Localisation : Seine St Denis
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Filmographie   Lun 11 Juin - 14:18

Vous oubliez l'autre sous-marin qui a marqué l'histoire : l'USS Tigre des mers, connu pour être le sous-marin rose de la flotte du pacifique, et qui a réussi a torpiller un... camion !!!!

Pour ceux qui ne connaissent pas, je recommande de regarder "Opération jupon", film très drôle sur les aventures de ce sous-marin, avec comme commandant Cary Grant et Tony Curtis en tant que second débrouillard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dod
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 518
Age : 47
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Filmographie   Lun 11 Juin - 14:48

Faucon a écrit:
Hey! Dod! Tu sembles oublier LE film qui retrace cette période avec la plus grande exactitude historique:
1941


Y'a une floppée d'acteur célébre dont le regretté James Belucci (voir la signature de DOD...)

En effet, j'avais presque oublié ce film fabuleux !
Et ce n'est pas James Belushi, mais son grand frère John, qui hélas disparaitra l'année suivant la sortie du film... Sad

Dod :cdt:

_________________

Sayonara connard !!!
------------------------------

"A chaque fois que j'écoute du Wagner, j'ai envie d'envahir la Pologne" (Woody Allen)
------------------------------
Venez affronter l'amiral dans ce jeu bête et méchant !
http://dod91.labrute.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aa-naval-miniatures.forum2jeux.com
Eldarion
Enseigne de Vaisseau 2e classe
Enseigne de Vaisseau 2e classe


Nombre de messages : 321
Age : 27
Localisation : ds un Trou-Pommé près de Creil (60)
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: Filmographie   Lun 11 Juin - 15:23

Moi j'ai bcp apprécié Band of Brother même si ce n'est pas vraiment un film.
La durée totale de tous les épisodes nous permet de nous plonger dans les vrais quotidiens du soldat (toilette, lavage des vêtements...)!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral Isoroku Yamamoto
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1131
Age : 43
Localisation : IJN Akagi
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Filmographie   Lun 11 Juin - 17:49

J'ai bien aimé également "Band of Brothers" que j'achèterai peut être un jour (même s'il ne traite pas de l'aéronavale).

"1941" ne seraisse pas le film ou le sous marin nippon fait feu de son canon sur une ville américaine par hasard ? car si c'est cela, il est agréable à regarder.

_________________




Tora ! Tora ! Tora !!!

Un jeu à la con:
http://lepsychopat.labrute.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guybrush
Second Maître 2e classe
Second Maître 2e classe


Nombre de messages : 55
Age : 43
Localisation : Troyes
Date d'inscription : 01/05/2007

MessageSujet: Re: Filmographie   Lun 11 Juin - 18:29

Amiral Isoroku Yamamoto a écrit:
J'ai bien aimé également "Band of Brothers" que j'achèterai peut être un jour (même s'il ne traite pas de l'aéronavale).

"1941" ne seraisse pas le film ou le sous marin nippon fait feu de son canon sur une ville américaine par hasard ? car si c'est cela, il est agréable à regarder.

Et même qu'à la fin il est coulé par une grande roue de parc d'attraction, je crois me rappeler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faucon
Maître
Maître


Nombre de messages : 102
Age : 49
Localisation : Sarthe (72) TRESSON
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Filmographie   Lun 11 Juin - 18:35

Dod a écrit:
En effet, j'avais presque oublié ce film fabuleux !
Et ce n'est pas James Belushi, mais son grand frère John, qui hélas disparaitra l'année suivant la sortie du film... Sad

Dod :cdt:


Puissiez vous un jour pardonner cette regrettable méprise St John! Embarassed

Et oui à la fin il est coulé.... pourquoi tu racontes la fin? :haddock:

Pour Band of Brothers, j'ai trouvé la série remarquable, pas encore rediffusé malheureusement... grrrr


Dernière édition par le Lun 11 Juin - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dod
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 518
Age : 47
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Filmographie   Lun 11 Juin - 18:36

Guybrush a écrit:
Amiral Isoroku Yamamoto a écrit:

"1941" ne seraisse pas le film ou le sous marin nippon fait feu de son canon sur une ville américaine par hasard ? car si c'est cela, il est agréable à regarder.

Et même qu'à la fin il est coulé par une grande roue de parc d'attraction, je crois me rappeler...

oui c'est ça ! applaudir
D'ailleurs la grande roue de la fête forraine se détache et parcours toute l'avenue centrale de la ville pour aller s'échouer en mer Laughing
Mais le perso le plus emblèmatique est Wild Bill Kelso (voir ma signature), pilote complètement barré, essayant de lire une carte cockpit ouvert Laughing


On retrouve également dans ce film Dan Aykroyd avec lequel il jouait le rôle des Blues Brothers, film mythique également déjanté smike

Dod :cdt:

_________________

Sayonara connard !!!
------------------------------

"A chaque fois que j'écoute du Wagner, j'ai envie d'envahir la Pologne" (Woody Allen)
------------------------------
Venez affronter l'amiral dans ce jeu bête et méchant !
http://dod91.labrute.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aa-naval-miniatures.forum2jeux.com
Amiral Isoroku Yamamoto
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1131
Age : 43
Localisation : IJN Akagi
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Filmographie   Lun 11 Juin - 19:02

1941, ce film devrait être dans tout les Dvdtèque tellement il est génial à regarder.

En effet, j'ai bien aimé la scéance du pilotage le cockpit ouvert... Et oui, en ce temps là, le Gps n'existait pas ! smike

_________________




Tora ! Tora ! Tora !!!

Un jeu à la con:
http://lepsychopat.labrute.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matchou
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe


Nombre de messages : 47
Age : 33
Localisation : Station orbital ISSy
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Filmographie   Lun 11 Juin - 19:14

Dans le même genre quelqu'un sait ou se procurer l'adaptation ciné du Grand cirque de Pierre Clostermann ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lfgpl.net/php/accueil/index.php
HU Rudel
Second Maître 2e classe
Second Maître 2e classe


Nombre de messages : 66
Age : 41
Localisation : Reims
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: Filmographie   Mar 12 Juin - 18:14

A voir aussi, bien que moins connu mais bien plus réussi que le très moyen private Ryan (à mon goût, mais j'aime pas spielberg...):
- Le staligrad, pas l'américain mais le film allemand des années 80, bien plus prenant et historique que l'infect Enemy at the gate (mais une certaine forme de cinéma américain et l'histoire ne font pas bon ménage)
- Les merveilleux Mémoires de nos pères et lettres d'Iwo Jima... Fan de gros bateaux, quelques scènes mythiques sont pour vous (notamment le début du bombardement de l'île par les américains).
- la ligne rouge aussi est un bon film (tiens encore sur le pacifique...).

Bon le meilleur de tous...
C'est dur mais...
Lettres d'Iwo Jima sans aucun doute possible. La prise d'Iwo Jima, vécue du côté japonais, des préparatifs à la chute finale de l'île, vécue à travers de plusieurs personnages venant de tous horizons, filmé avec une maestria et une retenue qui font du film un authetique chef d'oeuvre, bref pour ceux qui ne l'ont pas vu corrigez vite cette erreur dès la sortie du DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Filmographie   Aujourd'hui à 20:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Filmographie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notation de sa filmographie.
» Filmographie complète
» Biographie et Filmographie ( Venez parler généralement de Alexandra ici )
» Filmographie intégrale
» Filmographie d'Alyson Hannigan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Axis & Allies Naval Miniatures :: La Taverne des copains d'abord-
Sauter vers: