Axis & Allies Naval Miniatures

LE FORUM
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TACTICA ROYAL NAVY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Grifter
Maître Principal
Maître Principal


Nombre de messages : 178
Age : 45
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: TACTICA ROYAL NAVY   Mar 28 Aoû - 10:43

Ou comment se la péter Trafalgar...

La synthèse des avis recueillis sur les forums d'outre-Manche et d'outre-Atlantique (merci à nos camarades canadiens de confirmer ou d'infirmer cette assertion) présente les flottes européennes de War at Sea comme les plus équilibrées du jeu, et donc méritant ne serait-ce qu'à ce titre un instant d'intérêt.

La Kriegsmarine ayant été par ailleurs longuement étudiée, nous allons ici disséquer allègrement sa Nemesis, la Royal Navy de sa Très Gracieuse Majesté.

Dans un premier temps, passons donc en revue ces petites choses flottantes qui font le côté pittoresque de Scapa Flow...


1/ HMS Hood

Nom de code : le pétard... Allez savoir pourquoi...

Oui, peut-être pour ça finalement... smike

Peu onéreux pour un battleship, rapide, + 2 de pavillon, Armor et Vital Armor correctes du moment qu'on se rappelle que c'est un croiseur de bataille et non un "vrai" cuirassé. Une artillerie plus que correcte, une "flak" correcte, des torpilles pour rire, et un ER franchement sympathique.

Mais alors pourquoi ne plaît-il pas ?


Fatal Flaw... What else ?

Dur à jouer dès que l'adversaire pose un cuirassé sur la table, le Hood a tout de même l'avantage de vous faire savoir à l'avance où va se diriger le grand méchant battleship ennemi, c'est à dire souvent droit sur lui... D'où l'importance prédominante de jouer le Hood dans une composition panachée d'aviation et de sous-marins, dont la préoccupation principale consistera à faire tomber au plus tôt les Extanded Range adverses de manière à ce que le croiseur britannique puisse profiter de son propre ER hors de portée des artilleries adverses.

De même, le faible coût du Hood permet de l'aligner dans des parties à faible valeur en points, où le pourcentage de chances de voir l'adversaire aligner des cuirassés est peu important. Dans cette configuration, confronté principalement à des croiseurs et des porte-avions, il pourra sans crainte autre que celle, omniprésente, de l'aviation, dominer le champ de bataille avec son artillerie imposante et envoyer par le fond tout ce qui osera l'approcher.

On notera pour conclure que son Flagship 2 le met un peu en-dehors de la stratégie habituelle "joueur 1" de la Royal Navy : voir plus bas, section Tactique Globale.


2/ HMS Rodney

Nom de code : la tatane... Mais là on sait pourquoi :


Il me fait franchement penser à ces sandales-péniches qu'on fait maintenant...
Après, bon, ça n'engage que moi... c'est une question de goût...

D'un point de vue plus "gamiste", pour 10 (eh oui, 10...) points de plus que le Hood, il tire aussi loin, 1D plus fort à toutes les portées, et est un chouia mieux blindé (normal, c'est un "vrai" cuirassé, lui). On notera aussi une anecdotique Torpedo Defense (si les sous-marins arrivent jusqu'à lui, c'est qu'il y a un problème dans votre tactique, Amiral Piett...)

Mais... Slow 1. Oui, ça n'a l'air de rien, je vous comprends. Mais bon, étant à mon corps défendant un joueur de Tennessee et de Samuel Roberts chez les cousins coloniaux, je sais bien ce que ça veut dire, un "1" au mauvais moment... Genre, quand il vous faut vous coller sur un sous-marin pour l'empêcher de cracher sa gerbe (au sens strict, hein pas de malentendus !) sur votre gentil petit porte-avions, ou quand vous allez pouvoir faire très mal à ce grand méchant cuirassé de poche adverse, et qu'il sort de votre range, remplacé par le sous-marin cité juste un peu plus haut...

Attention aussi, si le Rodney possède une artillerie secondaire parfaitement capable d’aller chercher un croiseur ennemi, il manque tout de même d’une tertiaire pour s’occuper des destroyers venus faire un rush torpilles ; méfiance donc face à des compositions de « meutes »…

Certes, là je chipote sur des détails…. mais je trouve un peu cher le Rodney comparé à ses contemporains germaniques (et je ne parlerai même pas des Washington ou autres Iowa...), et même à ses confrères tricolores (même si le Richelieu est un peu énorme, les ricains doivent l'avoir confondu avec un des leurs !). Toutefois, dans une campagne historique début WW2 ou pour se plier à des restrictions de nationalités, le Rodney reste un must pour la Royal Navy.


3/ HMS Exeter



Croiseur lourd de la classe York, héros heureux de la bataille du Rio de la Plata, et héros malheureux de la seconde bataille de la Mer de Java (ou comment mener au sabordage un cuirassé de poche, et couler lamentablement sous les coups d’un destroyer…).

La première fois qu’on regarde sa carte, une seule chose arrête le regard : Armor 3… Pour un croiseur lourd ! A se demander comment il a pu survivre à sept coups directs de 280 de la part du Graf Spee…

Enfin bon, là n’est pas le problème… D’autant que la réponse vient juste après : sa capacité spéciale « Détermination », soit une sauvegarde de 5-6 chaque fois qu’il devrait être détruit. Bon, c’est peu certes, mais c’est quand même mieux à mon sens que le « Survivant » de l’Entreprise qui ne fonctionne que sur les coups passant la Vital Armor…

Autre avantage : 12 points… Soit le prix d’un destroyer Yukikaze, et à peine plus que celui des autres destroyers des autres nations. Pour ce prix, il fera du one-shot-one-kill sur ces petits navires sans la pénalité au tir subie par les cuirassés, et peut même à courte portée menacer le blindage des grosses unités tout en limitant le coût sacrifié. C’est rentable pour faire tomber un ER qui menacerait le Hood, par exemple…


4/ HMS Ajax



Croiseur léger classe Leander, lui aussi présent au large de l’Uruguay, mais qui aura évité le déshonneur de se faire couler après un aussi superbe coup d’éclat.

Caractéristiques sympathiques, surtout le 4/9 en armure/vital qui permettra de l’approcher de destroyers voire même de tenter le combat de croiseurs avec une marge acceptable de sécurité, mais avec en contrepartie une légère infériorité sur le plan de l’artillerie (seuls les croiseurs légers japonais ont une Main Battery inférieure à la sienne à courte portée, mais s’ils sont arrivés là, c’est de leurs Long Lance qu’il faut avoir peur, pas de leurs canons…).

Sur le plan des capacités spéciales, « Poursuite » lui permet, si le joueur anglais joue en premier, de suivre à la fin des deux phases de mouvement un navire ennemi qui aurait débuté le tour dans la même case que lui. En apparence sympathique, cette capacité est en fait limitée par justement l’obligation de se trouver dans la même case que le navire ennemi au début du tour. En effet, s’il s’agit d’un destroyer, se placer dans la même case rend immédiat le risque de se retrouver en caleçon dans l’eau suite à une salve bien placée de torpilles. S’il s’agit d’un croiseur, la faible artillerie de l’Ajax et le fait qu’il sera alors un danger immédiat le place en position d’infériorité. S’il s’agit d’un navire de ligne, les 7D à 0 secteurs n’ont que peu de chances de passer l’armure de la cible (sauf s’il s’agit d’un japonais, et encore…). S’il s’agit d’un porte-avions, là effectivement l’utilité est plus évidente, mais encore faut-il parvenir jusqu’à la même case que le PA en question ! Si vous y parvenez aisément, soit votre adversaire s’est endormi, soit il y a anguille sous roche…

Par contre, dans une optique défensive, si c’est votre Ark Royal qui se voit menacé par un croiseur ennemi, n’hésitez pas à lui fourrer l’Ajax dans les pattes : le seul moyen qu’il aura alors de s’en dépêtrer sera de se retourner vers lui, c’est toujours du temps de gagné pour sortir votre PA de cette malencontreuse situation, et en plus vous pouvez avec un peu de chance crippler le croiseur en question et vous sortir ainsi d’affaire…


5/ HMS Ark Royal



Un seul PA pour la Royal Navy ? Mais alors, quid de l’Argus, de l’Eagle, de l’Illustrious, du Glorious, de l’Hermes ? Pas seulement sur la quantité de figurines disponibles, mais sur la limitation historique…

Enfin bon, je m’égare…

Très correct en armure et en vital (Armor supérieur à celui de l’Enterprise, et seul l’Akagi a une meilleure Vital), capacité d’emport d’un PA d’Escadre (l’Ark Royal a été construit dès l’abord comme un porte-avions, contrairement à beaucoup de ses contemporains qui n’étaient que des croiseurs de bataille ou des cuirassés remaniés), ses compétences sont le classique Expert Dogfighter, et un Expert Torpedoes qui va étonnement bien avec les Swordfish qu’il peut emporter ;)

L’essayer, c’est l’adopter. Depuis que j’ai mis la main dessus, ma vie a changé ;)

Contre du japonais, un plein chargement de Martlets (F4F Wildcats utilisés par le Fleet Air Arm dès 1941) calmera les velléités des pilotes de Val les plus téméraires (en attendant d’éventuels croiseurs antiaériens classe Dido dans le Set II)

Contre de l’Allemand, les Swordfish soutenus par un Catalina seront à l’ouvrage pour expliquer aux équipages de sous-marins que la mer n’est pas leur territoire incontesté.

Les mêmes, contre de l’Italien, réitèreront volontiers le raid de Tarente et enverront à la baille sans vergogne les Vittorio Venetto et autre Bolzano de tout poil (des poils sur la pizza, beurk ! Evil or Very Mad )

D’une utilisation classique pour un PA d’escadre (tranquillement planqué derrière une île ou au fond de la carte), d’un coût raisonnable (22 points), vous ne regretterez jamais de l’avoir inclus dans vos rangs…



A suivre…

_________________
"Chatfield, there seems to be something wrong with our bloody ships today..."



Dernière édition par le Mar 28 Aoû - 16:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HU Rudel
Second Maître 2e classe
Second Maître 2e classe


Nombre de messages : 66
Age : 41
Localisation : Reims
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Mar 28 Aoû - 13:19

La suite, la suite!!
Comme toujours, excellent mon petit grifter applaudir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grifter
Maître Principal
Maître Principal


Nombre de messages : 178
Age : 45
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Mer 29 Aoû - 11:57

6/ HMS Javelin

Représentatif des 24 destroyers des classes J et K de la Royal Navy, le petit Javelin n’est rien de moins que l’un des meilleurs navires de sa catégorie dans WaS…



D’une résistance (ou plutôt d’une fragilité smike ) typique de ses confrères, le Javelin possède malgré cela des caractéristiques de Battery et de Torpedoes correctes, une flak légère mais encore une fois typique de sa catégorie, et un ASW très sympathique.

En effet, avec la SA Chasseur de sous-marins, qui lui accorde un mouvement supplémentaire pour rejoindre un secteur adjacent contenant un submersible ennemi, sa principale activité offensive est toute trouvée. 5D d’ASW, aucun sous-marin ne pourra l’encaisser longtemps...

Mais le Javelin a aussi le petit plus qui le rend bien utile même en l’absence de submersibles adverses : le Smoke Screen. Vous vous rappelez que le Hood est particulièrement vulnérable à l’artillerie principale des cuirassés ennemis ? Pour 9 points, vous avez une solution, pour peu que le joueur anglais joue en premier… Placez votre Javelin devant le Hood, faites parler la poudre du croiseur de bataille, puis lâchez posément un nuage de fumée qui empêchera le grand méchant Bismarck de faire ses quatre « 6 » sur le retour de feu, puisque le banc de brouillard artificiel bloque les lignes de vue…

Par contre attention : si l’émission de fumée peut être utilisée autant de fois que vous le désirez par partie, elle remplace l’utilisation des armes. Donc pas d’écran de fumée après un grenadage ou un torpillage ! Dans le feu de l’action, ce genre d’erreur arrive plus vite qu’on ne le croit…


7/ HMS Truculent



Ici aussi, un bâtiment dans la moyenne de ce qui se fait dans sa catégorie. Toutefois, on peut lui trouver deux spécificités très intéressantes.

Tout d’abord, 4D de torpilles à 0 secteurs de portée. Le Truculent, posé sur un objectif, en fera réfléchir plus d’un au moment de risquer un navire sur cette case.

La capacité spéciale Run Silent, ensuite. Toujours bien installé sur son objectif, donc débarrassé de la nécessité de se déplacer puisque l’ennemi viendra à lui, le Truculent ne pourra être touché que sur 5-6 par les attaques ASW. Les destroyers allemands, italiens et japonais n’étant pas les mieux armés dans cette catégorie, cette capacité lui confère une durabilité inconnue des autres marines.

Excellent engin d’embuscade, n’hésitez pas non plus à le faire sortir de sa cachette pour aller taquiner les œuvres vives d’un gros cuirassé qui, tout à sa chasse au Pétard, oublierait de s’écarter du chasseur silencieux…


8/ Hawker Sea Hurricane MkII



Ah, le Hurricane, le cheval de bataille de la Royal Air Force… Rappelons pour l’histoire que le Sea Hurricane MkIb fut la première version réellement navalisée du chasseur britannique, étudié à l’origine pour opérer à partir de navires de commerce équipés pour lancer et recevoir ces appareils, les Merchant Aircraft Carrier. Le MKIa était, lui, catapulté d’un navire spécialement équipé (les CAM, Catapult Merchant ships) et devait terminer sa mission de reconnaissance ou de protection par une joyeux bain de pieds pour son pilote… Dans une eau en moyenne à 5-6°C… Oui, il avaient du courage les petits gars !




Le Sea Hurricane MkIb était simplement obtenu par l’adaptation d’une crosse d’appontage et d’un équipement radio compatible avec les standards de la marine sur un Hurricane MkIb « terrestre ».

Les règles mises à jour imposant un malus à l’Armor et à la Vital Armor des chasseurs effectuant des passes de mitraillage, je ne saurais trop déconseiller cette technique si vous devez y employer des Sea Hurricanes, le jeu n’en vaut pas la chandelle avec seulement 2 en Battery (sauf si vous n’avez pas le choix bien sûr, par exemple s’il vous faut achever un destroyer crippled qui faute de cela va prendre un objectif).

Pour ce qui est de la guerre dans les airs, un AA de 6 sera souvent suffisant pour aller chercher ces gros vilains FW-200 Kondor qui veulent jouer au plus fin avec leurs Fritz X ou ces pauvres Stuka, le « rêve des pilotes de chasse ». Par contre, si vous vous trouvez entraînés dans un conflit en Extrême-Orient contre une flotte aéronavale japonaise, les Hurricanes risque d’être à la peine contre les Vals et les Kate, même avec le bonus de l’Ark Royal, et encore plus si des Zeke traînent dans le secteur. Préférez donc embarquer des Martlet (version FAA du Wildcat) dans ces conditions…

Dernier élément à ne pas oublier : si le Hurricane possède les capacités habituelles « Escorte » et « Defend the Flalttop », il lui manque le « Combat Air Patrol » des Wildcats et des Zeke. Vous devrez donc faire une bonne divination pour savoir où les poser si vous devez révéler vos missions aériennes le premier, ou bien chosir quel navire sera défendu du ciel, et quel autre devra se débrouiller par ses propres moyens (sauf si vous avez autant de Sea Hurricanes que de navires dans votre flotte, bien sûr, mais dans ce cas méfiez-vous des attaques de saturation…)


9/ Fairey Swordfish MkII

Ah, le Swordfish, le “filet à provisions”…



Splendides anachronismes que les victoires obtenues à bord de ce vieux coucou… Et pourtant ! La fin du Bismark, le raid sur Tarente, la chasse aux sous-marins… Il a tout fait, ce bon Swordfish ! Même survivre à son successeur désigné, le Fairey Albacore, qui fut retiré avant lui du service en première ligne…

Avion torpilleur, le Sworfish MKII se distinguait par un plan inférieur au revêtement métallique qui pouvait supporter une charge de bombes, de grenades sous-marines ou de rockets.

Dans WaS, il se présente avec un très sympathique 3 en Torpedoes et 3 en ASW. La valeur de Torpedoes passera donc à 4 avec le soutien de l’Ark Royal, et même à 5 si un Catalina rôde dans les environs.

De même, si vous jouez à partir de 1942, inclure un porte-avions d’escorte (le St-Lô peut très bien représenter un Core, Santee, Bogue ou autre Avenger ou Charger), son ASW passera à 4. Venez à moi les petits U-boote…

La capacité spéciale du Swordfish s’inspire fortement du coup heureux porté au Bismarck en mai 1941. Encore une fois, preuve de la synergie nécessaire à l’emploi judicieux des différentes unités navales de sa Très Gracieuse Majesté : un assaut heureux des biplans anglais pourra donner un répit au Pétard pour se mettre hors de portée d’un cuirassé allemand (ou autre) désormais endommagé et donc privé de son ER pour le canonner dans la joie et l’allégresse.

Mais pour cela il faudra parvenir à toucher ledit cuirassé. Or s’il existe des moyens d’augmenter la probabilité de mettre un coup au moins au but (voir plus haut), il n’en reste pas moins que le Swordfish doit pour cela survivre à la phase de défense aérienne pour placer ses torpilles. Et ça c’est pas gagné…

Armor 3, Vital 6.

Quatre mots pour un condamnation.

Même un destroyer crippled pourra repousser sans trop de mal un Swordfish.

Injuste ? Oui et non.

D’un point de vue historique d’abord. Lors de l’attaque sur le Bismarck, de l’aveu même des allemands :

“The low speed of the attacking aircraft may have acted in their favour, as the planes were too slow for the fire-control predictors of the German gunners, whose shells exploded so far in front of the aircraft that the threat of shrapnel damage was greatly diminished. The Swordfish also flew sufficiently low that most of the Bismarck's flak was unable to hit them”

(La faible vitesse des attaquants a pu jouer en leur faveur, les avions se déplaçant en-dessous des vitesses pour lesquelles étaient conçus les calculateurs de tir des batteries anti-aériennes allemandes, leurs obus explosant trop tôt et trop en avant des avions pour que ceux-cis soient gravement endommagés par les éclats. En outre, les Swordfish volaient trop bas pour que toute la DCA du Bismarck puisse tirer sur eux à courte portée.)

Par contre, moins d’un an plus tard, le 12 février 1942, lors de l’opération Cerberus, les 6 Swordfish du squadron 825 FAA (Squadron Leader Esmonde, post. Victoria Cross) furent taillés en pièces par l’escorte de chasse du Scharnhorst et du Gneisenau, les FW-190 étant forcés de sortir leurs volets et leur train d’atterrissage, à la limite extrême de la perte de vitesse, pour pouvoir se placer derrière les courageux biplans ("In my opinion the gallant sortie of these six Swordfish aircraft constitutes one of the finest exhibitions of self-sacrifice and devotion to duty the war had ever witnessed", Adm. A. Ramsay).

J’aurais suggéré pour ma part une SA augmentant l’Armor et la Vital de l’appareil contre le DCA des navires, mais bon, ce serait ici quelque peu hors sujet.

Contentons-nous donc de clamer haut et fort que les Swordfish doivent impérativement être utilisés en attaque de saturation, si possible dès lors que le navire ciblé sera isolé de son escorte.

Face à l’IJN, si la DCA plus faible des navires nippons peut leur laisser une chance de passer à travers les gouttes de plomb fondu, les Zeke, eux, se feront un plaisir le transformer les filets à provisions en filets de pêche en deux temps trois mouvements. L’utilisation du Swordfish devra donc être parallèle à celle de bombardiers plus menaçants (Dauntless) ou d’autres avions ayant la capacité « Draw the CAP » (Devastator), sous peine de se voir réduit à la chasse aux I-19 pour leur propre sécurité.


A suivre : tactiques générales…

_________________
"Chatfield, there seems to be something wrong with our bloody ships today..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HU Rudel
Second Maître 2e classe
Second Maître 2e classe


Nombre de messages : 66
Age : 41
Localisation : Reims
Date d'inscription : 18/05/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Mer 29 Aoû - 16:49

Re: LA SUITE LA SUITE lol!

Pour un peu tu nous donnerais envie de les jouer, ces cochons d'anglais tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral Isoroku Yamamoto
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1131
Age : 43
Localisation : IJN Akagi
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Mer 29 Aoû - 18:18

Pour jouer les anglais, j'attends un P.A supplémentaire et des croiseurs chouettes...

_________________




Tora ! Tora ! Tora !!!

Un jeu à la con:
http://lepsychopat.labrute.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jollyroger
Second Maître 1ère classe
Second Maître 1ère classe


Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 08/06/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Mer 29 Aoû - 20:34

Superbe présentation, Grifty !

Pour info, je conseille de jouer le Rodney en pointe et le Hood derrière (hors de portée des cuirassés) avec un javelin ou attaché à l'Ark Royal et c'est le désastre évité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasha
Enseigne de Vaisseau 2e classe
Enseigne de Vaisseau 2e classe


Nombre de messages : 311
Age : 39
Localisation : Sur le Styx
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Jeu 30 Aoû - 10:00

Très bon taf Grift, applaudir
J'attends aussi quelques bonnes unités avant de jouer Anglais.
Leur sous-marins sont redoutablement efficaces.
Sasha

_________________
"For he to-day that sheds his blood with me shall be my brother"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grifter
Maître Principal
Maître Principal


Nombre de messages : 178
Age : 45
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Jeu 30 Aoû - 16:02

Tactiques Générales

Là, on entre au cœur du problème.

Ou, comment faire de cette collection sympathique de petits bateaux en plastiques un cauchemar pour tous les gars d’en face.

La solution de les tremper dans l’acétone et de les peindre dans des couleurs fantaisistes de manière à les faire passer pour des versions modernes du Black Pearl et du Flying Dutchman n’étant pas acceptable, bien sûr.

D’abord, une vision globale du déroulement du tour.

Une fois la surprise passée, on se rend rapidement compte de l’avantage qu’il y a à jouer en second… Pouvoir réagir aux mouvements de l’adversaire, en fait l’obliger à se dévoiler le premier, nous donne tous une assez bonne idée des parties de franche rigolade qu’ont pu avoir les commandants de flotte américains dans le Pacifique lorsqu’ils regardaient sur leur écran radar leurs homologues japonais manœuvrer follement pour essayer de les feinter dans l’obscurité. En fait, on comprend mieux comment l’US Navy a remonté la pente après les volées de bois vert de l’année 1942, pour reprendre tranquillement et définitivement l’avantage vers la fin de l’année 1943 (lisez et relisez les désastreuses batailles alliées en mer de Java et autour de l’île de Savo, puis comparez-les aux défaites infligées aux japonais dans le Golfe de Vella ou au Cap St-Georges…)

Hé bien, comme d’habitude l’Anglois ne fait pas les choses comme tout le monde… De la même manière qu’il conduit à gauche, il préfère jouer le premier…

Si vous regardez bien les caractéristiques spéciales des navires britanniques, vous remarquerez vite que ses deux unités les plus intéressantes gagnent un mouvement gratuit à la fin de la seconde phase de mouvement. Or ce mouvement ne peut être effectué ou optimisé qu’en jouant en premier, surtout avec l’Ajax puisque que c’est obligatoire…

Mais l’autre grand avantage qu’il y a à jouer en premier, c’est l’écran de fumée des Javelin combiné avec le Hood, comme exposé dans la section réservée au Pétard. Un bang doit obligatoirement être suivi d’un nuage de fumée pour éviter le grand feu d’artifices smike

L’autre solution pour préserver votre Hood, consiste à le coupler avec le Rodney. Cette combinaison, quelque peu onéreuse puisqu’elle mobilise 106 points (donc entre 53 et 70.6% de votre budget…)vous permet cependant de placer en première ligne un bâtiment qui peut voir venir la mitraille sans trop de mal (le Rodney), lequel devra impérativement user ses obus à tomber les ER ennemis, et le Hood en seconde ligne qui, lui, engagera les navires endommagés hors de portée de riposte.

Rajoutez à ça une ou deux paires de Javelin pour les éternels nuages de fumée, et sans oublier des avions pour chasser les sous-marins qui ne manqueront pas d’aller au pet vers le Rodney, et vous bouclerez rapidement vos points avec quand même de quoi survoler pratiquement n’importe quelle opposition maritime (vous craindrez uniquement le Yamato, mais dans ce cas non seulement le joueur nippon sera en sous-effectif forcé vu le coût de ses unités…).

Un peu d’anti-aérien au cas où vous tomberiez sur un nippon ou un allemand jouant full Kondor, et le tour est joué...

Ah, un détail : n’oubliez jamais de fourrer au moins un Truculent dans votre compo. C’est une unité souvent oubliée dans la liste britannique, et comme tous les oubliés, elle adore se rappeler aux bons souvenirs des autres…

Donc on peut donner une ébauche de listes-types (attention, ce n’est qu’une proposition, certainement pas une vérité universelle !) :

150 points :

Hood
Ark Royal
2 Sea Hurricane
2 Swordfish
2 Javelin
1 Ajax
1 Truculent
1 Catalina


200 points :

Rodney
Hood
2 Sea Hurricane
3 Javelin
2 Truculent
3 Swordfish


Voilà… Baisser du rideau !

Maintenant, à mes estimés confrères de jouer. Ici j’ai voulu vous donner ma vision d’une flotte Royal Navy pure et dure, sans apports alliés (donc pas du tout comme je la joue ! )

Libre à vous (et c’est même fortement recommandé ! ) d’apporter votre pierre à l’édifice, critiques constructives, dénégation véhémentes des principes que j’ai exprimé (vous n’êtes pas forcément d’accord avec moi, et je n’ai pas la science infuse ! ) ou bien listes de flottes de votre cru…

_________________
"Chatfield, there seems to be something wrong with our bloody ships today..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balou
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe


Nombre de messages : 37
Age : 50
Localisation : Chaville (92)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Dim 23 Nov - 1:45

Salut,

En tenant compte de l'excellente analyse faite dans ce topic, ainsi que de l'extension Task Force, voici ce que je compte jouer en Royal Navy 1943.

2 Sea Hurricane Mk IB
2 Swordfish Mk II
2 Beaufighter
1 HMS Illustrious
1 HMS Truculent
1 HMS Javelin
1 HMS Jamaica
1 HMS Hood

Si quelqu'un veut donner son avis critique, il sera le bien venu.

A+

Balou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Fred
Major
Major


Nombre de messages : 220
Age : 38
Localisation : Notre-Dame-des-Pins, Québec.
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Dim 23 Nov - 6:18

À mon avis, n'importe laquelle compo allemande comprenant un cuirassé et quelques U-Boot peut venir à bout de cette flotte. Il faudrait au moins que le HMS Hood soit remplacé par un cuirassé plus résistant (minimum King George V) et les Swordfish, beaucoup trop vulnérables à la DCA, doivent l'être par des Barracuda qui sont aussi disponibles à cette date..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sherbourg.createforum.com/
Amiral Isoroku Yamamoto
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1131
Age : 43
Localisation : IJN Akagi
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Dim 23 Nov - 13:14

Je présente une compo kamikaze à 200 Pts:

- Illustrious
- Ark Royal
- 6 Swordfish
- 2 Sea Hurricane
- 1 Halifax
- Rodney
- 2 Truculent

Malgré la faiblesse des torpilleurs anglais, ici je joue sur le nombre en esperant submerger les défenses anti-aériennes. Ne pas oublier les bonus que peut octroyer les portes avions aux swordfish quand ces derniers s'attaqueront au plus gros de la flotte adverse.

Le Rodney quand à lui essaiera de prendre un objectif tout en essayant de couler se qui survivrai à l'aviation.

Les truculent quand à eux, garderont un objectif de toute intrusion ennemie.

L'halifax aidera les swordfish à couler un sous marin trop audacieux.

En résumé, si on tombe sur une flotte ennemie ne jouant pas trop d'aviaiton (italienne pour ne pas la citer) cela devrait bien se passer, sinon bon courage !

-------------------------------------------------------------------------------------

- Illustrious
- 3 Swordfish
- 1 Sea hurricane
- Hood
- Warspite

Une version plus cuirassée à 150 Pts...

_________________




Tora ! Tora ! Tora !!!

Un jeu à la con:
http://lepsychopat.labrute.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CommanderSam
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 2104
Age : 42
Localisation : La Madeleine (59)
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Dim 23 Nov - 13:46

J'aime bien le concept, pour l'avoir déjà tenté. L'ennui avec le Swordfish c'est qu'il ne craint pas que les avions, la DCA embarquée peut le carboniser aussi si elle n'est pas trop mauvaise. Autant 6 dans la compo à 200 me paraît honnête, autant 3 dans la compo à 150 ça ne me paraît pas assez : ça ne sature pas et tu risques de tomber à court rapidement. => plus de swordfish en sacrifiant un cuirassé (complément avec un bon croiseur comme le Jamaica?) ou alors remplacer par des Barracuda moins puissants mais polyvalents.
Peut être jouer un Martlet en remplacement du Hurricane? Ajouter un Catalina pour rendre les swordfish qui passent décisifs?

En tous cas je partage avec toi ce goût pour la flotte anglaise, pas fumée, originale et qui donne envie de combiner.

_________________
Essayez ce petit jeu bête !
Et aussi celui là !
Watch your six !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral Isoroku Yamamoto
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1131
Age : 43
Localisation : IJN Akagi
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Dim 23 Nov - 15:20

Peut être que j'ai dans l'idée que les anglais se battent en général contre les italiens ? C'est mon côté méditérannéen qui ressort smike

Contre les italiens, la seconde flotte à ses chances... Et puis, il faut contrer 2 cuirassés de la classe Vittorio en général!

_________________




Tora ! Tora ! Tora !!!

Un jeu à la con:
http://lepsychopat.labrute.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CommanderSam
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 2104
Age : 42
Localisation : La Madeleine (59)
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Dim 23 Nov - 16:58

Amiral Isoroku Yamamoto a écrit:
Peut être que j'ai dans l'idée que les anglais se battent en général contre les italiens ? C'est mon côté méditérannéen qui ressort smike

Contre les italiens, la seconde flotte à ses chances... Et puis, il faut contrer 2 cuirassés de la classe Vittorio en général!

Bah les cuirassés ça se torpille bien Smile C'est même la meilleure arme Smile Et pour peu que ça touche le gouvernail, il ne viendront pas tout de suite embêter ton cuirassé. Et avec un long shot à 6, tu les prendra de loin aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balou
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe


Nombre de messages : 37
Age : 50
Localisation : Chaville (92)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Lun 24 Nov - 16:13

Salut,

Pour revinir sur les remarques de Sire Fred, remplacer le Hood par une King Georges V, et les Swordfish par des barracudas donnerai quelques chose comme cela:

2 Beaufighter
2 Barracuda Mk. II
1 HMS Illustrious
1 HMS Truculent
1 HMS Jamaica
1 HMS Exeter
1 HMS King George V

9 unités contre 11 précédement (disparition des 2 Sea Hurricanes).

Cela signifie que les Beaufighters ne torpilleront pas avant que l'éventuelles aviation ennemie soit neutralisée.
Remplacement des 2 Swordfish par les Barracuda. Ce qui entraine une diminution des probabilités de torpillé (2 torpilles par avion contre 3) mais augmente les capacités de survie.

La vrai perte concerne la saturation. En effet, les Beaufighters allant servir plus de chasseur au début de la partie, je ne pourrait pas envoyer 4 avions torpilleurs mais 2 et donc, si rien n'est avorté ou abattu Surprised , seulement 4 torpilles au lieu de 10.

Après la flotte de sufarce est plus solide que la précédente (KG V remplace Hood).

Est-ce que ce gain est suffisant?

Qu'en pensez vous?

Cela serait à tester contre des compos allemandes ou italiennes (ou mixte).

A+

Balou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral Isoroku Yamamoto
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1131
Age : 43
Localisation : IJN Akagi
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Lun 24 Nov - 21:16

A tester... Mais il ne faut pas oublier que le porte-avions peut donner jusqu'à +2 à un torpilleur !

_________________




Tora ! Tora ! Tora !!!

Un jeu à la con:
http://lepsychopat.labrute.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sire Fred
Major
Major


Nombre de messages : 220
Age : 38
Localisation : Notre-Dame-des-Pins, Québec.
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Mar 25 Nov - 18:04

En échangeant un Beaufighter pour un Sea Hurricane (économie de 4 points) et un HMS Jamaïca pour un HMS Kent (économie de 2 points), ça laisse un 5 points de libre qui peut être utilisé pour un deuxième Sea Hurricane.

De toute façon, le Jamaïca n'est pas aussi efficace qu'il le pourrait dans cette compo puisqu'elle n'aligne aucun destroyeurs. Avec ses bons cannons de 8 pouces, le Kent reste quand même un excellent croiseur pour le prix.

Et avec deux Sea Hurricane, les Barracudas MK II pourront être escortés à chaque tour et si l'ennemi n'a pas de chasseur, ils peuvent être utilisés pour abattre des bombardiers. Et si par malheur, la flotte adverse n'a aucune aviation, ils pourront toujours se désennuyer en mitraillant des destroyers ou des navires auxiliaires.

Si on calcule bien, il y a moyen d'inclure un couverture aérienne même avec deux.

Cette nouvelle flotte pourrait donc ressembler à ceci...

1 Beaufighter, 9 points.
2 Barracuda Mk. II, 24 points.
1 HMS Illustrious, 20 points.
1 HMS Truculent, 12 points.
1 HMS Kent, 13 points.
1 HMS Exeter, 12 points.
1 HMS King George V, 51 points.
2 Sea Hurricane, 10 points.
Total: 151 points pale . Oups. Mauvais calcul. Ça va prendre un adversaire compréhensif du genre lol! et non :haddock: pour accepter le dépassement de coût.

Avec deux Exeters, ça serait correct au niveau des points mais je ne sais pas si ça serait «légal» historiquement parlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sherbourg.createforum.com/
CommanderSam
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 2104
Age : 42
Localisation : La Madeleine (59)
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Mar 25 Nov - 21:37

il y a eu 2 Exeters (l'autre s'appelait York) donc pas de problèmes de limites historiques !
Quitte à prendre cette options, je virerais le Beaufighter pour un Catalina (le Beauf ne bénéficie pas du bonus de torpilles).
Ou l'Exeter pour un Barracuda supplémentaire.


Dernière édition par CommanderSam le Lun 8 Déc - 0:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral Isoroku Yamamoto
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1131
Age : 43
Localisation : IJN Akagi
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Ven 28 Nov - 2:34

Mouais... Pourquoi pas tester une version avec un catalina ?

Ps: Tiens, mon 1000ème post...

_________________




Tora ! Tora ! Tora !!!

Un jeu à la con:
http://lepsychopat.labrute.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balou
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe


Nombre de messages : 37
Age : 50
Localisation : Chaville (92)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Lun 8 Déc - 0:36

Après un premier test, je confirme la majorité de vos commentaires: le Hood coule trop facilement sur 4 six.

Donc KGV ou Rodney indispensable.

A+

Balou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CommanderSam
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 2104
Age : 42
Localisation : La Madeleine (59)
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Lun 8 Déc - 1:03

Ce que j'aurais envie de jouer en partant de ton idée :

1 Catalina, 7 points.
4 Barracuda Mk. II, 48 points.
1 HMS Illustrious, 20 points.
1 HMS Kent, 13 points.
1 HMS King George V, 51 points.
2 Sea Hurricane, 10 points.

149 points au total. La flotte de surface est plus légère mais tu retrouves l'aspect concentration et le catalina renforce l'efficacité (et fournit un peu de couverture ASM supplémentaire).
Et pour défendre le Barracuda par rapport au Swordfish, le Barracuda, non content d'être moins facilement renvoyé, peut "presser" le cas échéant...

J'aime aussi le tout avia, dans une optique différente :

1 Catalina, 7 points.
4 Barracuda Mk. II, 48 points.
2 Swordfish, 20 points.
2 HMS Illustrious, 40 points.
1 HMS Kent, 13 points.
1 HMS Ark Royal, 22 points
1 HMS Fencer, 14 points
2 Sea Hurricane, 10 points.

Le kent est plutôt là pour faire rempart ou achever. Pour un vrai "tout avia", on le remplacera par Catalina + Halifax ou alors un Truculent.

_________________
Essayez ce petit jeu bête !
Et aussi celui là !
Watch your six !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balou
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe


Nombre de messages : 37
Age : 50
Localisation : Chaville (92)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Jeu 11 Déc - 1:11

Je trouve que ta première flotte traduit celle que j'ai envie de jouer.

Pour atteindre 150 tonneaux tout rond, il faut changer le Kent par l'Exeter, ce qui donne ceci:
2 Sea Hurricane Mk IB
4 Barracuda Mk. II
1 HMS Ark Royal
1 HMS Exeter
1 HMS King George V
1 PBY Catalina

On perd sneak attack, mais on gagne 1 avion embarqué.
Je ne suis pas sur que cela soit valable.

A tester bientôt chez SP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Balou
Quartier Maître 1ère classe
Quartier Maître 1ère classe


Nombre de messages : 37
Age : 50
Localisation : Chaville (92)
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Lun 5 Jan - 15:57

Salut,

Je viens de tester avec succès la flotte suivante:
- 2 Sea Hurricanes
- 1 Beaufighter
- 3 Barracudas
- 1 Catalina
- 1 illustrious
- 1 Rodney
- 1 Javlelin

Contre:
- 3 U (2x510 / 1x66)
- 1 Ambra
- 1 109
- 1 C202
- 2 SM 79
- 1 Condor
- 1 Guilio Cesare
- 2 Ugolino Vivaldi
- 2 Luca Tarigo

Le résultat à été:
- pour l'Axe: 2 objectifs, le Catalina abattu, le Javelin coulé
- pour l'Amirauté: 1 objectif, les deux SM79 et le Condor d'abattus, les 4 destroyer, le Guilio Cesare et l'Ambra de coulé.
La tactique utilisée à été de d'attaquer le sous-marin et les destroyers sur la route du Rodney. Attaque avec succès. Puis à essayer de couler le Guilio Cesare et les autres sous-marins tout en planquant l'Illustrious dans un coin protégé par les canons du Rodney et le faible rideau du Javelin.
Ici, cela à fonctionné pour le Cuirassé mais pas pour les sous-marins Qui heureusement ont été inéficace applaudir

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CommanderSam
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 2104
Age : 42
Localisation : La Madeleine (59)
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Lun 5 Jan - 22:21

Le moins qu'on puisse dire c'est que la flotte axe était un peu hétéroclite et plus légère que l'anglaise Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral Isoroku Yamamoto
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1131
Age : 43
Localisation : IJN Akagi
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Mar 6 Jan - 2:14

oui, navire cuirassé pas assez lourd, pas assez d'aviation pour que cela joue un rôle décisif. C'est dommage que les sous-marins n'ont pas été à la hauteur.

_________________




Tora ! Tora ! Tora !!!

Un jeu à la con:
http://lepsychopat.labrute.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TACTICA ROYAL NAVY   Aujourd'hui à 0:14

Revenir en haut Aller en bas
 
TACTICA ROYAL NAVY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petit bouton d'uniforme Royal Navy XXe, siècle
» LA ROYAL NAVY EN 2015
» ROYAL NAVY PORTE AVIONS HERMES
» militaire - Anglais Royal Navy pour officiers 1891 - 1901
» ROYAL NAVY DESTROYER D'ESCORTES CLASSE HUNT II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Axis & Allies Naval Miniatures :: Tactique-
Sauter vers: