Axis & Allies Naval Miniatures

LE FORUM
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hiroyoshi Nishizawa l'as des as japonais (histoire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heavygear
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1263
Localisation : Paris FRANCE
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Hiroyoshi Nishizawa l'as des as japonais (histoire)   Ven 13 Juin - 15:49

Ce n'est qu'après sa mort que Nishizawa devint réllement célèbre, grace au travail de mémoire entrpris par son ami Saburo Sakai. Pendant un certain temps, il fut considéré comme l'As Japonais ayant remporté le plus grand nombre de victoires. Né le 27 janvier 1920 dans la province de Nagano, Nishizawa travaille dans une filature lorsqu'il décide de s'engager dans la Marine en 1936 après avoir vu une affiche pour le recrutement de pilotes de l'Aéronavale. Son désir de devenir pilote devient réalité en mars 1939 lorsqu'il obtient ses ailes.

Lorsque la guerre du Pacifique débute, Nishizawa vole sur A5M "Claude" avec le Chitose Air Group (Kokutai) dans les Iles Marshall et il accompagne le Group lorsque celui-ci s'installe à Rabaul. Arrivé sur place, au début février 1942, il est transféré au 4eme Air Group (Kokutai). Il remporte sa première victoire le 3 février 1942 au-dessus de Rabaul aux commandes de son A5M totalement obsolète. Lorsque les éléments du Tainan Air Group (Kokutai) arrivent à Rabaul en provenance des Indes Néerlandaises, Nishizawa est transféré au Squadron 2 (Chutai) où se trouve déjà le PO1/c Saburo Sakai. Lui même a pris sous son aile le jeune PO2/c Toshio Ota, un jeune pilote aux capacités prometteuses. Les trois pilotes s'entendent parfaitement et vont rapidement acquérir une réputation à la hauteur de leurs capacités respectives tout en devenant le "Cleanup Trio" (les Nettoyeurs).

Nishizawa apprend très vite les techniques du combat aérien enseignées par Sakai. Il remporte sa première victoire avec le Tainan Air Group le 1 mai 1942 (un P-39) au cours d'un raid sur Port Moresby. Le lendemain, se sont deux P-40 qui tombent sous ses coups. Tout au long du mois de mai, les Japonais s'opposent aux P-40 des 35 et 36 FS / 8 FG. Le meilleur jour de Nishizawa intervient le 7 août 1942 au cours d'une escorte à longue distance sur Guadalcanal. Ce jour là, plusieurs futurs grands As remporteront plusieurs victoires et Nishizawa abat pour sa part 6 Wildcat de la VF 5 pour cette première rencontre avec les chasseurs embarqués américains. Bien que son appareil soit endommagé pendant le combat, il parvient à regagner sa base au terme d'un vol de retour de 850 km.

En novembre 1942, les pilotes survivants des batailles de l'année 1942 qui s'achève sont transférés au 251eme Air Group (Kokutai) avec les pilotes des autres groupes qui ont survécu à la Bataille de Guadalcanal. Le 14 mai 1943, trente trois Zero qui escortent 18 bombardiers effectuent une attaque sur des bateaux au mouillage dans la baie d'Oto. Les 3 squadrons de P-40 et de P-38 du 49 FG décollent sur alerte et dans le combat qui fait rage, Nishizawa revendique 1 P-40 détruit et deux autres probablement abattus ainsi que la destruction de son premier P-38. Au cours du combat, les pilotes Japonais revendiquent au total la destruction de 15 appareils américains alors qu'en réalité la seule perte US se révèle être un P-38 du 9 FS / 49 FG. Nishizawa combat pour la première fois le meilleur chasseur américain de l'époque, le F4U Corsair, le 7 juin 1943 au-dessus des l'iles Russells. Ce jour là, 81 Zero affrontent des appareils de l'USMC et de la RNZAF. Quatre F4U de la VMF 112 sont perdus au combat desquels 3 pilotes sont secourus. Nishizawa revendique de son coté 1 F4U et 1 P40 Néo-Zélandais.

Au cours de l'été 1943, Des combats intenses se livrent entre les Zero du 251eme Air Group et les Corsair et P-40 dans le secteur de Vella La Vella et Rendova. Les unités de l'USMC comprennent désormais les VMF 121. VMF 122. VMF 123, VMF 124 et VMF 221. Au sein de ces unités, chacun veut être celui qui abattra "Le diable" Nishizawa, dont la réputation est désormais grandissante. Toutefois, aucun n'y parvient et Nishizawa reçoit les honneurs de la part de l'Amiral Junichi Kusak, commandant de la 11eme Flotte Aéronavale.

En septembre 1943, le 251eme AG (Kokutai) est réaffecté à la chasse de nuit et le PO1/c Nishizawa est transféré au 253eme Air Group (Kokutai), basé sur l'aérodrome de Tobera à Rabaul. Il ne vole avec cette unité que pendant 1 mois avant d'être renvoyé au Japon pour y servir comme instructeur devant la nécessité impérieuse de former de nouveaux pilotes pour compenser des pertes toujours plus nombreuses. Le mois suivant, il est nommé Aspirant. Comme la plupart de ses camarades de combat, ce poste d'instructeur ne lui convient pas et il montre peu de patience à l'égard des élèves.

Après plusieurs demandes officielles, il obtient enfin sa réaffectation en première ligne au 201eme Air Group (Kokutai) aux Philippines, en octobre 1944. Il arrive à temps pour participer à la première contre attaque contre la flotte Américaine qui verra aussi pour la première fois l'emploi en grand nombre de Kamikazes. Lorsque le 25 octobre, le Lt Yukio Seki et quatre autres pilotes se lancent à l'attaque de porte avions dans le Golf de Leyte, Nishizawa joue un role primordial en protégeant les Kamikazes contre toute tentative d'interception par des chasseurs Alliés et en abattant deux Hellcat. Il dit alors à ses camarades vouloir mourrir bientôt et fit une demande pour intégrer une unité Kamikaze. Compte tenu de ses qualités de chasseur, sa demande fut rejetée.

Le 26 octobre, Nishizawa embarque sur un appareil de transport et quitte Cebu pour rejoindre l'aérodrome de Clark Field afin d'y prendre en charge des chasseurs Zero de remplacement. Au cours du vol, le transporteur émet un message de détresse avant de disparaître sans laisser de traces.

En 1982, les circonstances de la mort de Nishizawa seront finalement connues. L'appareil fut intercepté entre Puerta Gallera et Calapan dans le Nord de l'ile de Mindoro par deux Hellcat de la VF 14 sur le chemin du retour vers leur porte avions.

Le Lieutenant-junior Harold P Newell fut crédité d'une victoire confirmée pour avoir abattu un bombardier identifié comme étant un Helen - un JAAF Ki 49 bimoteur que les Japonais utilisait à l'époque comme appareil de transport. L'appareil n'était pas un DC 3 comme cela a souvent été dit.

Hiroyoshi Nishizawa fut élevé à titre posthume au rang de Lieutenant-junior et dans la citation qui accompagna cette promotion, la Marine lui reconnaissait 36 victoires et 2 avions endommagés au sein du 201eme Air Group auxquelles s'ajoutaient celles obtenues précédemment. Peu avant sa mort, Nishizawa avait indiqué à son chef de group être titulaire de 86 victoires. Après guerre, de nombreux historiens retentèrent de faire un décompte exact de ses victoires annonçant des chiffres pouvant atteindre 147 victoires, sans que rien de concret ne viennent étayer de telles affirmations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heavygear
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1263
Localisation : Paris FRANCE
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Hiroyoshi Nishizawa l'as des as japonais (histoire)   Ven 13 Juin - 15:50

Voilà un petit historique tiré de ce que j'ai trouvé de plus pertinent sur lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral Isoroku Yamamoto
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1131
Age : 43
Localisation : IJN Akagi
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Hiroyoshi Nishizawa l'as des as japonais (histoire)   Ven 13 Juin - 19:22

Sympa... Souvent les plus grands meurent dans des conditions simplistes (voir l' Amiral Isoroku Yamamoto).

_________________




Tora ! Tora ! Tora !!!

Un jeu à la con:
http://lepsychopat.labrute.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scratt
Capitaine de Corvette
Capitaine de Corvette


Nombre de messages : 459
Localisation : France, Vienne ( 86 )
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Hiroyoshi Nishizawa l'as des as japonais (histoire)   Dim 15 Juin - 20:56

Le chiffre de 147 victoires me parait un peu élevé...y a t-il eu des études récentes sur le sujet ? qu'en est-il du palmarès " sur " ?
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heavygear
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1263
Localisation : Paris FRANCE
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Hiroyoshi Nishizawa l'as des as japonais (histoire)   Lun 16 Juin - 12:55

scratt a écrit:
Le chiffre de 147 victoires me parait un peu élevé...y a t-il eu des études récentes sur le sujet ? qu'en est-il du palmarès " sur " ?
merci

Le palmarès homologué par la marine impériale est de 36 victoires.

Nishizawa aurait revendiqué 86 victoires dont seules 36 furent homologuées.

Les historiens se basant sur les compte-rendus de missions avancent jusqu'à 147 victoires mais sans bases réelles. Je pense que 86, qui est le chiffre avancé par Nishizawa est celui à réellement prendre en compte. Il se situe au milieu considérant que la marine impériale avait un système de reconnaissance de victoires assez drastique et que les 60 victoires de plus qui lui sont attribuées n'ont pas de bases suffisantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hiroyoshi Nishizawa l'as des as japonais (histoire)   Aujourd'hui à 20:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Hiroyoshi Nishizawa l'as des as japonais (histoire)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Terreur sur la ligne (2005)
» [Fiche] Le sage des six chemins
» La seconde guerre mondiale : du point de vue des japonais
» Parlons japonais autour d'un petit saké
» Le clip Hate you des 2NE1 ... un clip anti Japonais ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Axis & Allies Naval Miniatures :: Histoire de l'aviation de guerre 1937-1945-
Sauter vers: