Axis & Allies Naval Miniatures

LE FORUM
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heavygear
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1263
Localisation : Paris FRANCE
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Lun 16 Juin - 13:50

Historique:

né en 1916, Hans Ulrich Rudel est le fils d'un pasteur protestant à Konradswaldau

1936 après un court parcours scolaire, il réussit les épreuves d’admission chez les officiers de réserve et rejoint la Luftwaffe en décembre comme cadet au sein de l’école militaire de Wildpark-Wendel. Après six mois d’instruction, il entame l’entraînement en vol puis au terme de six autres mois obtient son brevet de pilote.

1937 il décroche le grade de Sous-Lieutenant et, pour ne pas être affecté sur bombardier, se porte volontaire pour piloter les Stukas.

1938 I./St.G 168 basé à Graz en Autriche. Les lents progrès de Rudel, promu Lieutenant, ne satisfont pas son supérieur qui l’envoie à l’école de pilote de reconnaissance de Hiddesen en janvier 1939.
Le 11 octobre 1939, il reçoit la croix de fer de seconde classe et, en mai 1940, il est affecté à l'entraînement sur le bombardier en piqué Junkers Ju 87. Après avoir achevé sa formation, Rudel est envoyé dans une base près de Stuttgart. Il n'est alors pas considéré comme un pilote particulièrement bon.

1939 Après de nombreuses demandes insistantes, il réintègre, comme Oberleutnant (premier-lieutenant), le Groupe d’Attaque I./St.G 3 basé à Caen et qui prend part à la campagne de France mais n’est pas autorisé à combattre. Lorsque son unité est déplacée en Italie, Rudel lui est renvoyé à Graz pour une remise à niveau. Il est ensuite affecté au Groupe d’Attaque I./St.G 2 en Grèce mais, n’ayant toujours pas été reconnu apte à voler en mission de combat, est à nouveau tenu à l'écart des combats lors de l'invasion de la Crête à laquelle participe son escadrille.

Au sein du I./St.G 2 de retour en Allemagne, Rudel connaît enfin son baptême du feu le 23 juin 1941 lors de l'opération Barbarossa (l'invasion de l'URSS par l'armée allemande). Ses talents de pilote se révèlent et il gagne sa croix de fer de première classe dès le 18 juillet. Au cours d’une attaque, Rudel atteint la poupe du cuirassé soviétique Marat de 23 606 tonnes et deux jours plus tard coule un croiseur. Le 23 septembre, pendant l'attaque du port de Kronstadt, non loin de Léningrad et lors d’une nouvelle attaque sur le Marat, Rudel lance une bombe d’une tonne qui coupe le navire en deux et le coule.

Rudel continue à être engagé sur le front de l’Est pour soutenir les forces terrestres et reçoit la croix allemande en or le 8 décembre 1941. Le 6 janvier 1942 il est décoré de la croix de fer de chevalier et en mars est envoyé loin du front, à Graz, pour diriger l’école des réservistes de la Luftwaffe.

Au bout de quelques mois, il parvient à retrouver un poste actif sur le front de Crimée et participe à la bataille de Stalingrad. Après 1 000 missions de combat, Rudel, en février 1943 prend part à l'élaboration d'une variante antichar du JU 87D-3 : le Ju 87G. Les lance-bombes de cette version sont déposés et remplacés par deux énormes canons antichars BK3,7 de 37 mm, dérivés du canon antiaérien FlaK 18 de même calibre disposés en gondole sous les ailes. Rudel participe alors à l'unité en charge de l'essai opérationnel de l'appareil, le Panzerjagdkommando Weiss puis, une fois les essais terminés et l'unité dissoute, il favorise la création d'une escadrille spécialisée sur cet appareil au sein de chaque StukaGeschwader (escadre de bombardement en piqué). Rudel fut tellement associé à cette version spécifique du Ju 87 que toute mention de l'un est forcément accompagné de l'autre, même à l'heure actuelle.

Au sein du groupe I./St G2, Rudel, qui a mis en place deux escadrilles de Ju 87G2 antichars, détruits plus de 70 embarcations dans la région de Kuban lorsque les troupes russes traversent le Don. En mai 1943, Hitler lui attribue la Croix de fer avec feuilles de chêne.

Lors de sa première mission sur Koursk, Rudel détruit 12 chars de combat soviétiques et reçoit en juillet le commandement du Groupe III au sein de la I./St G2. Au mois de novembre il parvient à mettre hors de combat plus de 100 chars et reçoit alors la Croix de fer avec feuilles de chêne et épées. Rudel est promu Commandant en mars 1944 et, le 26 du même mois, détruit 17 nouveaux chars de combat. Peu après ce nouvel exploit, Hitler le décore de la Croix de fer avec feuilles de chêne, épées et diamants, décoration attribuée à seulement 27 reprises.

1944 Le 1er septembre, Rudel est promu Lieutenant-Colonel et reçoit un mois plus tard le commandement d'une escadrille d'attaque. Le 1er janvier 1945, le Fuhrer lui attribue la Croix de fer avec feuilles de chêne et épées en or et diamants, décoration suprème créée le 29 décembre 1944 et dont Rudel reste le seul titulaire. Ainsi, début 1945, Rudel devient le combattant allemand le plus décoré avec notamment la croix allemande en or, l'insigne des Pilotes en diamant, le fermoir du combat rapproché en diamants pour deux mille sorties, et la Croix de fer avec feuilles de chêne et épées en or et diamants. Ferenc Szálasi lui décerne la médaille pour la bravoure hongroise, plus haute décoration militaire de ce pays, en remerciement de sa lutte contre le bolchevisme en Hongrie. En plus de ses décorations, il reçoit également l'interdiction de voler, le Reich ne souhaitant pas qu'un tel as puisse être descendu. Malgré cet ordre, Rudel continue de prendre part au conflit, soit avec l'autorisation personnelle d'Hitler, soit simplement en désobéissant.

Le 8 février 1945, il est à nouveau blessé à la cuisse droite par un obus anti-aérien. Sa jambe est amputée peu après mais en avril il reprend les airs et détruits 26 chars russes jusqu'à la capitulation. Il se rend aux forces alliées le 8 mai 1945 aux commandes de son Ju 87G2.

En 1948, il émigre en Argentine et devient le confident du dictateur argentin, Juan Perón. Il écrit un livre intitulé In Spite of Everything, se caractérisant entre autres par une certaine compréhension à l'égard des thèses nazies, et un livre de mémoires Pilote de Stuka, retraçant sa carrière. Même avec une jambe en moins, il reste un sportif accompli, joue au tennis et goûte aux joies du ski. Il escalade même le plus grand haut sommet américain, l'Aconcagua (7020 mètres) et, par trois fois, gravit les pentes du plus haut volcan sur Terre, le Llullaillaco, qui culmine à 6920 mètres en Argentine.

Rudel retourne en Allemagne de l'Ouest en 1953 et rejoint le Deutsche Reichspartei. Dans l'Allemagne d'après-guerre, il est un homme d'affaires heureux, mais politiquement controversé du fait de ses affinités avec les partis de la droite nationaliste allemande. Il décède à Rosenheim en 1982, et est enterré à Dornhausen.

Grade final :
Colonel

Faits d'armes :
Campagne de Pologne
Opération Barbarossa
Bataille de Stalingrad
Bataille de Koursk
2530 missions de combats durant la guerre.

Distinctions :
Chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne, glaives et brillants
fermoir du combat rapproché en diamant
insigne des pilotes en diamant
médaille pour la bravoure hongroise.

Au total, Rudel a réalisé plus de deux mille sorties sur presque tous types de Ju 87 et environ 400 à bord du Focke-Wulf 190, soit un total de 2530 missions de combat, représentant toujours un record mondial.

Il a détruit près de 2000 cibles au sol (dont 519 chars), mais on compte également parmi ses « victoires » un cuirassé, deux croiseurs et un destroyer (et tant qu'on est sur ce qui flotte je rappelle, plus de 70 embarcations dans la région de Kuban lorsque les troupes russes traversent le Don) ainsi que 9 victoires aériennes homologuées (là je ne sais pas s'il les obtenues sur son Fw190 ou son Ju87?).

Il a été descendu 32 fois (derrière les lignes ennemies), mais est toujours parvenu à s'échapper malgré les 100 000 roubles de récompense que Staline en personne avait placés sur sa tête.

Les données de Rudel ont également servi au développement du Fairchild A-10 Thunderbolt II.

Si ça ce n'est pas un "moustachu"!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SHERWOOD
Maître Principal
Maître Principal


Nombre de messages : 178
Age : 55
Localisation : Issy-les-Moulineaux
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Lun 16 Juin - 17:44

Chapeau Heavy! Super boulot. bravo
Je savais bien que Ce brave Hans valait le coup qu'on parle de lui.
Un cuirassé, deux croiseur et un destroyer???
Ca me fait penser à un certain jeu, pas vous.
Imaginer une compétence "Rudel" pour les Stuka....
Aller, à mercredi.
tu cartonnes
Le vent divin va t'il souffler ou s'essoufler. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heavygear
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1263
Localisation : Paris FRANCE
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Lun 16 Juin - 18:20

SHERWOOD a écrit:

Imaginez une compétence "Rudel" pour les Stuka....

Reuh! Les alliés en pleureraient! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dod
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 518
Age : 47
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Lun 16 Juin - 20:16

Excellent récit, major Smile tu cartonnes

Dod :cdt:

_________________

Sayonara connard !!!
------------------------------

"A chaque fois que j'écoute du Wagner, j'ai envie d'envahir la Pologne" (Woody Allen)
------------------------------
Venez affronter l'amiral dans ce jeu bête et méchant !
http://dod91.labrute.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aa-naval-miniatures.forum2jeux.com
scratt
Capitaine de Corvette
Capitaine de Corvette


Nombre de messages : 459
Localisation : France, Vienne ( 86 )
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Lun 16 Juin - 20:42

Il y a eu un exellent article dans "aéro-journal" sur rudel...
Je dois pouvoir le retrouver au cas ou vous voudriez quelques précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amiral Isoroku Yamamoto
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1131
Age : 43
Localisation : IJN Akagi
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Mar 17 Juin - 0:23

C'etait un sacré pilote... Un stuka pouvait facilement se stabiliser au dessus de sa cible quand il piquait ce qui rendait plus redoutable les fabuleux canons montés dessus... C'etait une idée paticulièrement astucieuse.

_________________




Tora ! Tora ! Tora !!!

Un jeu à la con:
http://lepsychopat.labrute.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CommanderSam
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 2104
Age : 42
Localisation : La Madeleine (59)
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Mar 17 Juin - 9:24

Pour la compétence 'Rudel', ça renvoie aux cartes 'amiraux' créées par certains joueurs américains. On pourrait tout aussi bien avoir des cartes "As" qui s'ajouteraient à la carte d'une escadrille pour la particulariser et la renforcer (ladite carte As coutant des points bien sûr). A vos méninges, la section règles optionnelles est ouverte (mais non je ne fais pas de la pub).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CommanderSam
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 2104
Age : 42
Localisation : La Madeleine (59)
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Mar 17 Juin - 9:30

Et pour rester dans le ton, quelques photos du Ju-87G "Stuka" antichars, mis au point avec Rudel :

http://www.youtube.com/watch?v=uEovxiP2Rxg

Et en maquette :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SHERWOOD
Maître Principal
Maître Principal


Nombre de messages : 178
Age : 55
Localisation : Issy-les-Moulineaux
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Mar 17 Juin - 10:55

Un bien bel appareil malgré son coté désuet (le train fixe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scratt
Capitaine de Corvette
Capitaine de Corvette


Nombre de messages : 459
Localisation : France, Vienne ( 86 )
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Mar 17 Juin - 11:05

Amiral Isoroku Yamamoto a écrit:
C'etait un sacré pilote... Un stuka pouvait facilement se stabiliser au dessus de sa cible quand il piquait ce qui rendait plus redoutable les fabuleux canons montés dessus... C'etait une idée paticulièrement astucieuse.

Le JU-87G n'attaquait pas en piqué comme les stuka de bombardement "classiques" ( versions B, R etc.... ). il attaquait les chars selon un angle variant de 0 à 15° par le haut il me semble, avec une prédilection pour l'arrière des blindés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heavygear
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1263
Localisation : Paris FRANCE
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Mar 17 Juin - 16:52

scratt a écrit:
Amiral Isoroku Yamamoto a écrit:
C'etait un sacré pilote... Un stuka pouvait facilement se stabiliser au dessus de sa cible quand il piquait ce qui rendait plus redoutable les fabuleux canons montés dessus... C'etait une idée paticulièrement astucieuse.

Le JU-87G n'attaquait pas en piqué comme les stuka de bombardement "classiques" ( versions B, R etc.... ). il attaquait les chars selon un angle variant de 0 à 15° par le haut il me semble, avec une prédilection pour l'arrière des blindés.

Exact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CommanderSam
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 2104
Age : 42
Localisation : La Madeleine (59)
Date d'inscription : 28/05/2007

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Mar 17 Juin - 17:37

Ca se voit à un moment sur le film, ils sont en pente douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admiral Kanguroo
Vice-Amiral
Vice-Amiral


Nombre de messages : 1651
Age : 37
Localisation : Soudan
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Sam 21 Juin - 3:38

Sympa,

Bon vous me connaissez maintenant, je suis tres photos et image .. lol

Allez voici ce tueur de tank et sa médaille unique, Croix de chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne et glaives en or et brillants :




Son Focke Wulf Fw 190 D-9




Son Stuka Junkers Ju 87 G-2 "Kanonenvogel"




La tete du gagnant increvable :




_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scratt
Capitaine de Corvette
Capitaine de Corvette


Nombre de messages : 459
Localisation : France, Vienne ( 86 )
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Sam 21 Juin - 13:00

C'est pas à l'honneur de ce type là mais si mes souvenirs sont bons, il était nazi... Faudrait que je retrouve l'article dans Aéro-Journal parlant de ses engagements politiques à l'époque.

Bon j'en profite pour rajouter quelques images :


Ju-87G-2 en camouflage " hivers "



à ce propos je suis tombé sur un site avec des peintures très sympa d'appareils de la 2sd GM, notamment une attaque de "Beaufort" sur un navire de ligne allemand et une autre d'un B-17 sur un croiseur ( ? ) japonais...et bien d'autres : http://www.acesofww2.com/Bombers/Bombers.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admiral Kanguroo
Vice-Amiral
Vice-Amiral


Nombre de messages : 1651
Age : 37
Localisation : Soudan
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Sam 21 Juin - 16:51

Heavygear a écrit:
Historique:


En 1948, il émigre en Argentine et devient le confident du dictateur argentin, Juan Perón. Il écrit un livre intitulé In Spite of Everything, se caractérisant entre autres par une certaine compréhension à l'égard des thèses nazies, et un livre de mémoires Pilote de Stuka, retraçant sa carrière. Même avec une jambe en moins, il reste un sportif accompli, joue au tennis et goûte aux joies du ski. Il escalade même le plus grand haut sommet américain, l'Aconcagua (7020 mètres) et, par trois fois, gravit les pentes du plus haut volcan sur Terre, le Llullaillaco, qui culmine à 6920 mètres en Argentine.

Rudel retourne en Allemagne de l'Ouest en 1953 et rejoint le Deutsche Reichspartei. Dans l'Allemagne d'après-guerre, il est un homme d'affaires heureux, mais politiquement controversé du fait de ses affinités avec les partis de la droite nationaliste allemande. Il décède à Rosenheim en 1982, et est enterré à Dornhausen.

Si ça ce n'est pas un "moustachu"!...[/b]

Tu as ta reponse scratt..

Pour info in spite of everything veut dire : malgre tout, donc ca veut bien dire ce que ca veut dire.. maintenant faut lire le book pour juger soit meme..

A mon avis, c'etait un Nazi, peut etre modere mais Nazi quand meme apres debattre si il ete ou non pour les chambres a Gaz, le genocide le travail force etc. c'est une autre question...

Mais en temps que pilote, bas meme si c'etait un pas beau, c'etait un excellent pilote...

A chaque epoque ses heros, qui sont l'antiheros de l'enemis et vis versa..

Ex : ce bon vieux Nelson qui nous a liquider notre flotte napoleonienne et tuer des centaines de marins.. bas c'etait un enfoire, pour nous.. mais ca reste un tres grand stratege, excellent Amiral, qui a ni plus ni moins pese lourd sur la domination de la France Imperiale sur l'empire British... Donc un Hero British - Rule Britania..!! The Wall et j'en passe..

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scratt
Capitaine de Corvette
Capitaine de Corvette


Nombre de messages : 459
Localisation : France, Vienne ( 86 )
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Sam 21 Juin - 17:17

Entièrement d'accord mais il y a eu des dizaines d'as allemands qui n'étaient pas nazis, c'est ce que je voulais dire par ma remarque.

merci pour les précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admiral Kanguroo
Vice-Amiral
Vice-Amiral


Nombre de messages : 1651
Age : 37
Localisation : Soudan
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Sam 21 Juin - 17:36

hehe, au passage sympa ton site sur les bombardiers ^^

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heavygear
Contre-Amiral
Contre-Amiral


Nombre de messages : 1263
Localisation : Paris FRANCE
Date d'inscription : 05/11/2007

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Sam 28 Juin - 12:12

Film pris a partir des stukas de l'escadrille de Rudel:

http://fr.youtube.com/watch?v=cU6OK1zSxKg&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SHERWOOD
Maître Principal
Maître Principal


Nombre de messages : 178
Age : 55
Localisation : Issy-les-Moulineaux
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Mar 1 Juil - 0:26

Wow!
Impresive pinpoint!
Nice shot!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!   Aujourd'hui à 3:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Au vu des blabla, Petit topo sur Hans Ulrich Rudel alors!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit topo pour écrire une bonne fanfic
» Un petit topo sur la marque slava
» Petit topo sur l'acier et le traitement thermique pour outil de coupe
» Un petit pegasus god ? ah ben zut alors....
» Petit blabla sur la photo XVI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Axis & Allies Naval Miniatures :: Histoire de l'aviation de guerre 1937-1945-
Sauter vers: